Le blocage politique menace les réformes d'Obama

le
0
De nouvelles crises sont déjà programmées sur le relèvement du plafond de la dette publique.

Le processus et le résultat des négociations sur le «précipice budgétaire» sont une nouvelle illustration des dysfonctionnements politiques à Washington. Il aura fallu que le président interrompe ses vacances à Hawaï, que le Sénat négocie en pleine nuit de la Saint-Sylvestre, ce qui n'était pas arrivé depuis quarante ans, et que le leadership de la Chambre passe encore 24 heures douloureuses à convaincre ses membres de ne pas céder à la révolte, pour finalement parvenir à un accord partiel, valide pour quelques semaines seulement. De nouvelles crises sont déjà programmées sur le relèvement du plafond de la dette publique et le choix de coupes budgétaires.

En 2011, les deux camps s'étaient imposé la menace du scénario catastrophe d'un précipice budgétaire précisément pour parvenir calmement à un compromis sur la dette et entamer des réformes profondes sur la fisca...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant