Le blé et le maïs indien bloqués dans les ports

le
0

(Commodesk) Alors que l'Inde cherche à écouler une partie de son importante récolte de céréales, qui dépasse largement ses capacités de stockage, les ports ne parviennent pas à gérer ces volumes. En conséquence, les délais de chargement sont très longs, parfois jusqu'à 25 jours, rapporte la presse locale cette semaine.

Les ports de l'est du pays sont particulièrement concernés. Le terminal de Visakhapatnam (Andhra Pradesh) fait face à un manque de mouillage pour accueillir tous les bateaux qui souhaitent exporter des céréales. Quant à celui de Kakinada, également situé dans l'Andhra Pradesh, il est paralysé par le nombre insuffisant de barges fluviales, ralentissant ainsi les chargements.

Plusieurs pays du Moyen-Orient, ainsi que le Vietnam, l'Indonésie et la Malaisie, achètent actuellement des céréales à l'Inde, depuis que les exportations ont été de nouveau autorisées.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant