Le blé au plus haut à Rouen

le
0
Les cours ont dépassé les 237 euros la tonne ce mardi. Les besoins de substitution au blé russe et les pluies en Allemagne tirent la demande.

Un nouveau record vient d'être franchi hier à Rouen, premier port de blé européen, pour la campagne 2010/2011. Selon le relevé quotidien publié en fin d'après-midi par le statisticien public agricole FranceAgriMer, la céréale s'échangeait ce mardi à 237,13 euros la tonne soit un gain de 1,43 euro par rapport à la veille. Hier déjà le blé avait enregistré une hausse de 12 euros la tonne, soit un gain de plus de 6% en deux jours.

Trois raisons à cet engouement. «Le blé meunier européen et notamment français est très apprécié en ce moment pour sa très bonne qualité cette année en protéines», explique Olivier Lemerle du courtier Agritel. On assiste effectivement à une activité export très soutenue. «Ce ne sont pas moins de 856 000 tonne de blé de certificats qui ont été accordés par Bruxelles la semaine dernière, confirmant les besoins de substitution des origines russes, et plus globalement Mer Noire, pour les importateurs», notent les analystes d'A

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant