Le «bip» venu de l'espace qui affole la planète science

le , mis à jour à 09:35
0
Le «bip» venu de l'espace qui affole la planète science
Le «bip» venu de l'espace qui affole la planète science

En deux secondes, il a mis en émoi la communauté scientifique. Depuis la fin août, les astronomes ne parlent plus que de lui, ce signal surpuissant capté par un radiotélescope russe et originaire des confins de l'univers. « On ne peut exclure l'hypothèse d'une intelligence extraterrestre », admet Jean Schneider, astrophysicien réputé à l'Observatoire de Paris.

 

L'affaire, bizarrement tenue confidentielle pendant plus d'un an, remonte en fait au 15 mai 2015. Ce jour-là, le radiotélescope RATAN-600 de Zelenchukskaya, dans le Caucase russe, détecte un signal inhabituel. « Un bip unique de deux secondes fort et net. C'est très intrigant », souligne Jean Schneider.

 

Autre particularité de cet étrange signal, il a été émis d'une étoile, similaire à notre soleil, de la constellation d'Hercule, à 95 années-lumière de la Terre. Pour expédier une onde radio à cette distance — près de 900 000 milliards de km ! —, il faut une énergie telle qu'elle ne peut provenir que d'un cataclysme galactique ou d'une intelligence largement supérieure à la nôtre.

 

Spéculations sur une origine extraterrestre

 

« Les spéculations sur une origine extraterrestre ont été relancées par le fait que l'étoile HD 164595 de la constellation Hercule a une étoile », explique Jean Schneider. Les amateurs de petits hommes verts ont vite fait d'imaginer une planète, en orbite autour de son soleil, abritant une civilisation avancée.

 

« Restons prudents », souligne Jean Schneider. Il écarte l'hypothèse d'une émission témoignant de l'explosion d'une supernova ou de la collision de deux planètes, mais préfère envisager un phénomène rare de « lentille gravitationnelle ». En clair, l'étoile HD 164595 aurait amplifié la lumière d'une autre étoile ou celle émise par un quasar, l'astre le plus brillant de l'univers. Autre possibilité plus terre à terre : « Le signal a utilisé une fréquence ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant