Le bio, à la mode au moins jusqu'en 2018

le
0
Dmitry Kalinovsky / shutterstock.com
Dmitry Kalinovsky / shutterstock.com

(Relaxnews) - A l'horizon 2018, les produits biologiques pourraient représenter 4,2% du marché alimentaire si les consommateurs se montrent davantage méfiants envers l'industrie conventionnelle, d'après des estimations du cabinet Precepta publiées dans une étude ce lundi 26 janvier. 

Le bio n'a pas fini de s'inviter dans le panier de courses des consommateurs français. Dans le meilleur scénario, imaginé par ce cabinet d'experts, le chiffre d'affaires des produits biologiques progresserait de 11,2% par an jusqu'en 2018.

Dans le pire des cas pour le rayon "bio", la croissance annuelle moyenne serait de l'ordre de 3,1%. La tendance concernerait alors 2,9% du marché alimentaire. Ce scénario est aussi à prendre en compte, dans le cas où "un tassement de l'engouement pour les produits bio, de l'éclatement de scandales alimentaires et d'un essoufflement de l'offre" seraient constatés. 

A l'horizon 2018, les courses bio seront une tendance pérenne pour plusieurs raisons. D'abord parce que "la tension au niveau de l'offre favorise l'arrivée d'industriels de l'agroalimentaire (Fleury Michon, Materne...) sur le marché, qui y voit de nouveaux débouchés".

Aussi, parce qu'internet est un acteur majeur de ce mode de consommation. Car les magasins spécialisés dans le bio accusent un retard dans ce domaine, commente les experts. "L'adaptation des surfaces du web est d'autant plus importante que la concurrence s'est renforcée. Internet a fait émerger des e-boutiques (Greeweez, Mademoiselle Bio...) et a ouvert la voie à de nouveaux modèles" explique les spécialistes. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant