Le bilan des victimes de Sandy s'alourdit à 98 morts

le
0
LE BILAN DES VICTIMES DE SANDY S'ALOURDIT
LE BILAN DES VICTIMES DE SANDY S'ALOURDIT

NEW YORK (Reuters) - Le bilan des victimes de la tempête Sandy qui a balayé la côte nord-est des Etats-Unis en début de semaine a été revu à la hausse à 98 morts, jeudi soir, par les autorités américaines.

Le bilan pourrait encore s'alourdir à mesure que les fouilles des habitations dévastées se poursuivent.

Deux nouveaux décès ont été constatés à Staten Island, dont le flanc sud-est a pris de plein fouet la tempête, portant à 20 le bilan dans ce quartier de New York. Les victimes sont deux garçons âgés de 2 et 4 ans qui ont été arrachés à leur mère par les flots dans la voiture dans laquelle ils se trouvaient, a indiqué la police.

Quarante personnes sont décédées dans la seule ville de New York, et treize dans le New Jersey, où certains habitants victimes de l'ouragan commencent à se plaindre d'être oubliés par les autorités.

Parmi les autres Etats les plus touchés, le Maryland compte onze décès et la Pennsylvanie onze. Il y a également un mort au Canada, à Toronto.

Les sauveteurs ont par ailleurs arrêté de rechercher Robin Walbridge, 63 ans, le capitaine de l'équipage de la réplique du "Bounty", le trois-mâts qui a coulé lundi dans l'Atlantique.

A New York, où 650.000 personnes sont toujours privées d'électricité, des habitants se sont plaints du manque de policiers et ont dit redouter une recrudescence de la criminalité.

Plus de quinze personnes ont été inculpées dans le Queens pour pillage, et un homme a été accusé jeudi d'avoir menacé avec une arme un autre conducteur qui tentait de couper une file d'attente pour se procurer de l'essence, a rapporté le procureur du Queens Richard Brown.

Au total, 4,5 millions de personnes étaient toujours privées d'électricité jeudi soir sur la côte nord-est des Etats-Unis.

La tempête Sandy pourrait par ailleurs se révéler la plus coûteuse qu'ait connue le pays après l'ouragan Katrina, qui avait dévasté la région de la Nouvelle-Orléans en 2005.

La compagnie spécialisée dans l'évaluation des catastrophes Eqecat a estimé que Sandy pourrait causer 20 milliards de dollars de dommages assurés et jusqu'à 50 milliards de dollars de pertes économiques, ce qui représente le double de sa précédente évaluation.

Si ces pertes étaient vérifiées, Sandy deviendrait alors la quatrième catastrophe la plus coûteuse pour les Etats-Unis, selon l'Institut d'information de l'assurance, après l'ouragan Katrina en 2005, les attentats du 11 septembre 2001 et l'ouragan Andrew en 1992.

Edith Honan, Hélène Duvigneau pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant