Le bilan de la tempête s'aggrave en Europe du Nord

le
0
FORTE TEMPÊTE EN EUROPE
FORTE TEMPÊTE EN EUROPE

PARIS/LONDRES (Reuters) - La tempête qui a traversé lundi l'Europe du Nord, de la France à la Scandinavie en passant par la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les Pays-Bas, a fait au moins une douzaine de morts, privé d'électricité des centaines de milliers de personnes et fortement perturbé les transports aériens et ferroviaires.

Les vents violents, atteignant pour certains 160 km/h, ont provoqué notamment la mort de sept personnes en Allemagne, de quatre en Grande-Bretagne et d'une en France. On déplore également des victimes au Pays-Bas et au Danemark.

En Allemagne, plusieurs automobilistes sont morts écrasés par des arbres, tandis qu'un homme s'est noyé et qu'une femme est décédée dans l'effondrement d'un mur.

En Grande-Bretagne, 486.000 demeures ont été privées un temps d'électricité et 115.000 étaient encore sans courant en fin de journée.

Moins de 8.000 foyers resteront privés d'électricité lundi soir en France, selon ERDF, l'entreprise chargée de la distribution d'électricité, qui comptabilisait encore 42.000 habitations coupées du réseau à la mi-journée.

A Belle-Ile-en-Mer, dans le Morbihan, les vagues provoquées par la tempête, nommée Christian en France, ont emporté une femme de 47 ans, dont le corps a été retrouvé en milieu d'après-midi.

Au Royaume-Uni, on recense quatre morts: une adolescente de 17 ans tuée par la chute d'un arbre sur son domicile dans le Kent (au sud-est de Londres), un quinquagénaire mort dans des circonstances similaires alors qu'il circulait en voiture à Watford (au nord de la capitale) ainsi qu'un homme et une femme retrouvés sans vie dans l'ouest de Londres.

Un adolescent britannique de 14 ans emporté par une vague est porté disparu depuis dimanche après-midi. Les sauveteurs ont dû interrompre leurs recherches dans la soirée en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Aux Pays-Bas, une femme a été tuée par la chute d'un arbre à Amsterdam et un homme de 24 ans a succombé à ses blessures à l'hôpital après avait été touché à la tête par une branche à Veenendaal, dans le centre du royaume.

Au Danemark, un homme a été tué par l'effondrement d'un mur à Gilleleje, dans le nord du pays, et une femme bloquée sous un toit a été blessée.

VOLS ANNULÉS

Météo France a mis fin à la vigilance "orange" pour les départements de la Somme, du Pas-de-Calais et du Nord, les trois derniers pour lesquels l'organisme mettait en garde contre des risques de "phénomènes dangereux" liés au vent.

Des rafales allant jusqu'à 147 km/h ont été relevées au cap Gris-Nez, entre Boulogne-sur-Mer et Calais, 126 km/h à Boulogne et 118 km/h à Calais. Dans le sud de l'Angleterre et dans le Pays de Galles, les vents ont atteint 160 km/h.

Ailleurs en Europe, l'accès à plusieurs ponts a été fermé au Danemark, où la tempête est parvenue sur la côte occidentale du Jutland et se dirige vers Copenhague, tandis que la Suède a annulé tous les trains de passagers dans le Sud.

Le pont reliant les deux pays a été fermé, tandis que les transports routiers et ferroviaires étaient paralysés en Suède.

L'aéroport néerlandais de Schiphol a reporté cinquante vols, et le port de Rotterdam, le plus actif d'Europe, a fait de même pour des départs et des arrivées de bateaux.

UK Power Networks, l'exploitant du réseau énergétique britannique, a annoncé que quelque 486.000 foyers avaient subi des coupures d'électricité, et que 115.000 d'entre eux étaient toujours dans cette situation en milieu d'après-midi.

Les médias britanniques ont déjà surnommé cette tempête "Saint Jude" en référence au patron des causes perdues, traditionnellement célébré le 28 octobre. Ils comparent ce phénomène météorologique à la tempête de 1987 qui avait tué 18 personnes en Grande-Bretagne, abattu quelque 15 millions d'arbres et coûté 2,2 milliards de livres sterling aux assureurs.

PLUS IMPORTANTE TEMPÊTE EN DIX ANS

"Ce qui est inhabituel avec celle-ci, c'est que la plupart des tempêtes se développent au-dessus de l'Atlantique, ce qui fait qu'elles ont atteint leur force maximale quand elles nous touchent", a expliqué Helen Chivers, porte-parole de l'organisme britannique de météorologie.

"Celle-ci s'est développée en traversant le Royaume-Uni, et c'est pourquoi elle peut provoquer des perturbations conséquentes", a-t-elle ajouté.

Les services météorologiques ont précisé que la tempête était la plus importante au Royaume-Uni depuis octobre 2002.

L'aéroport d'Heathrow à Londres a annulé 130 vols, essentiellement dans la matinée.

Des arbres renversés et des inondations ont rendu certaines routes impraticables dans le sud de l'Angleterre. L'agence responsable du réseau autoroutier anglais a signalé la fermeture de plusieurs ponts, dont un sur la Tamise et l'autre entre le Pays de Galles et l'Angleterre.

Le trafic ferroviaire a aussi été perturbé. A Londres, le trafic a été partiellement suspendu sur certaines lignes de métro en raison d'objets sur les voies. Le vice-Premier ministre, Nick Clegg, a dû annuler une conférence de presse après la chute d'une grue sur un local du gouvernement.

Jean-Baptiste Vey à Paris, Pierre-Henri Allain à Rennes, Marie-Louise Gumuchian, Andrew Osborn, Guy Faulconbridge, Estelle Shirbon, Chris Vellacott, Shadi Bushra et Joshua Frankin à Londres, Anthony Deutsch à Amsterdam, Simon Johnson à Stockholm et Mette Fraende à Copenhague; Danielle Rouquié, Bertrand Boucey et Julien Dury pour le service français, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant