Le bilan de la saison aux Pays-Bas, Belgique et Portugal

le
0
Le bilan de la saison aux Pays-Bas, Belgique et Portugal
Le bilan de la saison aux Pays-Bas, Belgique et Portugal

C'est l'heure des bilans de la saison aussi dans les autres championnats européens, ailleurs qu'en Ligue 1, en Premier League, en Bundesliga, en Liga et en Serie A. Première partie de ce résumé 2015/2016 avec trois pays de l'Union européenne : Pays-Bas, Belgique et Portugal.

Pays-Bas : PSV dans le money time


Le champion. Sur le fil, le PSV Eindhoven est parvenu à conserver son bien. Déjà vainqueurs de l'édition 2014/2015, les hommes de Phillip Cocu sont parvenu à doubler la mise, mais avec cette fois un scénario différent par rapport au précédent. Là où ils étaient dominateurs et quasi sans concurrence il y a un an, ils ont ce coup-ci dû attendre la toute dernière journée pour passer devant l'Ajax. Ce finish à suspense s'est donc joué en deux matchs disputés simultanément : pendant que les Ajacides se montraient incapables de battre chez elle la modeste formation de De Graafschap (1-1), le PSV, également en déplacement, ne manquait pas d'en profiter en dominant PEC Zwolle 3-1. Les deux adversaires pour le titre étant à égalité de point avant ce dernier rendez-vous, c'est donc le club d'Eindhoven qui est sacré nationalement pour la 23e fois de son histoire. Une vraie réussite pour Cocu dans son duel à distance avec Frank de Boer : il a su recomposer une équipe qu'avaient pourtant quittée quelques-uns de ses meilleurs éléments l'été dernier.


La banane. Ce final, si excitant soit-il pour les fans de l'Eredivisie, est évidemment un camouflet pour une Ajax trop moyenne cette saison, sur le terrain comme dans les têtes. Frank de Boer en a tiré les conséquences en démissionnant et devrait être remplacé par Peter Bosz, sur le banc jusqu'alors du Maccabi Tel Aviv.

L'autre banane. Feyenoord finit sur le podium à la troisième place. Pas mal, sauf que c'est avec respectivement 21 et 19 points de retard sur le champion et son dauphin. L'équipe de Rotterdam a donc encore été loin du compte, plombée par un hiver affreux (7 défaites de suite entre fin décembre et mi-février) et n'a plus remporté le titre national depuis la saison 1998/1999. Ouch.









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant