Le bilan de l'accident de train en Inde atteint 142 morts

le
1
    PUKHRAYAN/NEW DELHI, Inde, 21 novembre (Reuters) - Les 
sauveteurs ont mis un terme lundi aux recherches entreprises 
pour retrouver des survivants au lendemain d'un déraillement de 
train qui a tué au moins 142 personnes et en a blessé plus de 
200 autres. 
    Quatorze wagons ont déraillé dans la nuit de samedi à 
dimanche à Pukhrayan, ville de l'Uttar Pradesh située à 65 km de 
Kanpur. Le train transportait environ 500 personnes et assurait 
la liaison entre Patna, dans le nord-est de l'Inde, et Indore, 
dans le centre. 
    "Les opérations de sauvetages sont terminées, nous ne 
pensons pas retrouver d'autres corps", a déclaré Zaki Amed, un 
officier de police de Kanpur. 
    L'accident intervenu est l'un des plus meurtriers des dix 
dernières années en Inde. En 2010, une collision entre deux 
trains au Bengale occidental avait fait 140 morts et cinq ans 
plus tôt, deux accidents avaient fait plus de 100 victimes 
chacun. 
    Selon les autorités, le déraillement est peut-être imputable 
à un rail fissuré. 
    Datant en grande partie de l'époque coloniale, le réseau 
ferroviaire indien transporte chaque jour environ 23 millions de 
personnes dans des conditions parfois précaires. 
    Le président Narenda Modi s'était engagé lors de sa campagne 
électorale à moderniser les transports ferroviaires indiens, 
mais peu de progrès ont pour l'heure été observés. Parmi les 
investissements promis cette année, figure la construction d'une 
ligne à grande vitesse 
    Mayawati, l'une des principales adversaires de Narenda Modi, 
a reproché à la présidence d'avoir privilégié la piste de la 
création de lignes à grande vitesse au lieu de concentrer les 
investissements sur la modernisation et la sécurisation du 
réseau existant. 
 
 (Rupam Jain et Jitendra Prakash,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2141043 il y a 3 semaines

    dans ce pays naissent chaque année l'équivalent de la population française...