Le bilan dans l'immeuble effondré près de Bombay s'alourdit

le
0
LE BILAN DANS L'IMMEUBLE EFFONDRÉ PRÈS DE BOMBAY S'ALOURDIT
LE BILAN DANS L'IMMEUBLE EFFONDRÉ PRÈS DE BOMBAY S'ALOURDIT

BOMBAY, Inde (Reuters) - Le bilan de l'effondrement d'un immeuble dans la nuit de jeudi à vendredi dans une banlieue de Bombay s'est alourdi à 72 morts samedi matin.

Trente-six heures après l'accident, les secours ont pu retirer une survivante des décombres. La veille, ils ont secouru un bébé de dix mois.

Mais à mesure qu'ils progressent dans leurs travaux de déblaiement, ils découvrent aussi de nouvelles victimes. D'après le dernier bilan diffusé par les autorités, on compte 72 morts et 36 blessés dont l'état a nécessité une hospitalisation.

Aucun permis de construire n'avait été délivré pour ce bâtiment de sept étages, construit avec des matériaux de mauvaise qualité, a déclaré le porte-parole de la municipalité de Thane.

L'immeuble s'est effondré "comme un château de cartes, en trois ou quatre secondes", a confié un habitant cette banlieue de la capitale financière de l'Inde.

Des travailleurs vivaient dans cet immeuble pour un loyer de cinq dollars par jour. La pénurie de logements bon marché en Inde a provoqué la multiplication des constructions illicites de bâtiments qui ne sont pas aux normes et sont faits à la va-vite afin de proposer des loyers modiques à des ouvriers à faibles revenus.

"Les constructions sans autorisation sont un produit de la pénurie de logements abordables", a souligné Lalit Kumar Jain, président de la Confédération nationale des promoteurs immobiliers.

En 2012, le ministère du Logement estimait à quelque 19 millions le manque de logements dans toute l'Inde.

Vivek Prakas et Aditi Shah; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant