Le bilan carbone américain s?améliore

le
0
Malgré une volonté politique sujette à caution, les émissions de gaz à effet de serre sont en recul outre-Atlantique.
Malgré une volonté politique sujette à caution, les émissions de gaz à effet de serre sont en recul outre-Atlantique.
Une baisse record des émissions de gaz à effet de serre a été enregistrée l'an passé et début 2012.

À la surprise générale, les États-Unis, le deuxième pays le plus émetteur de gaz à effet de serre (GES) du globe derrière la Chine ? qui ne devrait pas céder ce triste leadership de sitôt -, ont connu une baisse notable de leur production de CO2 (dioxyde de carbone). Les rejets carbone américains ont en effet diminué pendant toute l'année 2011 ainsi que durant le premier trimestre pour atteindre leur plus bas niveau depuis 20 ans, a révélé l'Agence d'Information sur l'Énergie (EIA). Un constat pour le moins déroutant au regard de la politique écologique américaine, muselée par les républicains, lesquels continuent de relativiser voire de nier le réchauffement climatique.
L'EIA n'a pas encore déterminé si cette baisse n'était que temporaire ou annonciatrice d'une tendance plus significative. Étonnamment, la réduction des émissions de 2,4 % enregistrée entre 2010 et 2011 ne suit en tout cas pas les fluctuations financières liées à la crise, contrairement à la dernière baisse relevée pendant le recul économique de 2009.

Un bilan carbone enfin décent ?

Selon l'EIA, les émissions générées lors du premier trimestre 2012 sont en baisse de 8 % par rapport à la même période l'an passé, soit leur plus bas niveau à cette époque de l'année depuis 1992. Un recul qui s'expliquerait en partie par une utilisation ac
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant