Le bilan à mi-saison de la Ligue 2

le
0
Le bilan à mi-saison de la Ligue 2
Le bilan à mi-saison de la Ligue 2

La phase retour de la saison 2014/2015 de Ligue 2 débute ce vendredi soir. Bilan à mi-parcours, avec déjà quelques tendances lourdes, pour la montée (Dijon, Troyes), comme la descente (Châteauroux, Arles-Avignon). Mais aussi une mer d'indécis qui ne savent pas trop s'ils doivent espérer ou s'inquiéter.

Ceux pour qui c'est pas dans la poche mais presque
  • Troyes, 36 pts. Le champion d'automne a été en tête de la Ligue 2 cinq fois depuis le début de saison. Plus significatif de sa grande maitrise, hors la première journée, il n'est sorti du podium qu'une seule fois. C'était début novembre, après une défaite 1-2 concédé face à l'AC Ajaccio. Depuis, la bande à Furlan a aligné quatre victoires pour s'installer en tête, avec la meilleure attaque (29 buts) et un bon alliage entre vieille garde (cet amour de Nivet, Lacour ) et nouvelle génération (Jean, Pi, Carole ). Ça joue bien, ça mérite de retrouver l'élite.
  • Dijon, 36 pts. Une très belle demi-saison aussi pour les Dijonnais, qui ont fait du stade Gaston-Gérard une forteresse imprenable (8 matchs, 8 victoires). Un peu timide à l'extérieur mais sinon ça tourne bien, avec des confirmations (Tavares, Gastien, Amalfitano, Reynet) et une révélation : Romain Philippoteaux, de plus en plus décisif. Elle est là la nouvelle place forte du football bourguignon.
    Ceux qui se castagnent pour monter sur le podium
  • Brest, 34 pts. Après une saison 13/14 franchement compliquée passée la majeure partie du temps dans la deuxième moitié de tableau, le Stade Brestois est de retour dans le game et vise une remontée en élite. Les lascars du Finistère allaient déjà mieux au printemps dernier et ils ont su hausser encore le niveau, avec la meilleure assise défensive du championnat, un Grougi renaissant et un Alexandre Alphonse qui prend son pied en attaque. La concurrence est prévenue : ça va être difficile de déloger les loustics du podium
  • Sochaux, 30 pts. Le plus gros budget de L2 a commencé la saison salement (3 défaites de suite en août) mais remonte doucement et sûrement au classement : 9 places gagnées sur les 10 dernières journées. Le secret des Lionceaux, c'est leur aptitude à bien se déplacer : aucune défaite à l'extérieur. Pas la technique la plus classique mais pourquoi pas, après tout
  • Gazélec, 29 pts. Le deuxième club d'Ajaccio est sacrément malin. Il a confié à quelques vieux briscards en qui plus personne ne croyait la mission d'encadrer l'équipe issue du National avec le maintien à l'esprit. Les Bréchet, Ducourtioux, Pujol and co ont tellement bien réussi qu'ils ont même...







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant