Le bénéfice trimestriel de Credit Suisse supérieur aux attentes

le
0

par Joshua Franklin

ZURICH (Reuters) - Credit suisse a annoncé jeudi l'instauration de mesures destinées à faire face à la hausse du franc suisse, tout en publiant un bénéfice supérieur au consensus au quatrième trimestre.

Comme bon nombre de grandes entreprises suisses, la banque détient une bonne partie de ses actifs en dollars et autres monnaies mais publie ses comptes en francs, ce qui accroît son exposition aux mouvements de la monnaie nationale, laquelle a flambé depuis son désarrimage d'avec l'euro le mois dernier.

"Sur le base des résultats de 2014, nous estimons que l'impact négatif net sur notre bénéfice sera de l'ordre de 3% et comptons plus que compenser cet impact d'ici la fin 2017 par le biais des mesures annoncées", a déclaré dans un communiqué le directeur général Brady Dougan.

La banque précise qu'elle a réduit les primes de 9% en 2014 après avoir accepté de régler une amende de plus de 2,5 milliards de dollars pour avoir aidé de riches Américains à circonvenir le fisc. Elle ajoute que la direction et le conseil de surveillance ont convenu de réduire leurs émoluments d'un quart.

Crédit suisse compte réduire encore son bilan de 50 à 70 milliards de francs pour atteindre un ratio d'endettement de l'ordre de 4,5% en fin d'année.

Les analystes saluent de ce point de vue l'engagement de la banque d'autant que le gouvernement doit répondre prochainement aux recommandations émises l'an passé par un comité d'experts en faveur d'un ratio d'endettement plus élevé.

"C'est positif et cela montre que la direction tente de devancer l'appel au niveau de son bilan", écrivent des analystes de Morgan Stanley.

La banque n'a pas changé son dividende annuel mais propose aux actionnaires de leur attribuer des actions nouvelles, ce qui là encore l'aiderait à atteindre son objectif de ratio d'endettement.

Credit suisse compte par ailleurs dégager annuellement une centaine de millions de francs de plus sur le trading de change dans la mesure où ses clients lui réclameront plus de contrats de couverture du risque de change, dans les conditions actuelles.

Le bénéfice net est de 921 millions de francs suisses (876 millions d'euros) à comparer à un consensus d'analystes de 663 millions.

La banque a fait état de sorties nettes de capitaux de trois milliards de francs au quatrième trimestre sur ses segments banque privée et gestion de fortune. Cette dernière a en revanche comptabilisé pour 4,4 milliards de francs d'actifs nets nouveaux.

L'action Credit suisse gagnait 6,4% à 21,06 francs en matinée en Bourse de Zurich.

(Avec Katharina Bart, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant