Le bénéfice net de BBVA en baisse de 64% au 1er trimestre

le
1
BBVA RATE LE CONSENSUS AU 1ER TRIMESTRE
BBVA RATE LE CONSENSUS AU 1ER TRIMESTRE

MADRID (Reuters) - La deuxième banque espagnole BBVA a fait état mercredi de performances inférieures aux attentes pour le premier trimestre et a souligné que la dépréciation des devises d'Amérique latine avait affecté ses résultats, malgré une hausse du bénéfice de ses activités clé au Mexique.

BBVA compte sur ses résultats en Amérique latine, notamment au Mexique, pour tenter de compenser les difficultés sur son marché national pénalisé par une longue phase de ralentissement économique et de marasme du marché immobilier.

BBVA a vu son produit net bancaire baisser de près de 7% à cinq milliards d'euros sur les trois premiers mois de l'année, alors que les analystes financiers interrogés par Reuters attendaient 5,3 milliards.

Son bénéfice net a également été inférieur aux attentes, en baisse de 64% à 624 millions d'euros contre un profit de 715 millions attendu par les analystes.

Cette baisse du bénéfice net s'explique largement par une base de comparaison défavorable en raison d'importantes plus-values sur cessions d'actifs engrangées un an auparavant.

La banque précise qu'hors gains exceptionnels, son bénéfice après impôts aurait été en hausse de 19% à 744 millions d'euros.

Le Mexique, plus gros contributeur aux résultats du groupe, affiche un gain de près de 6% de ses profits à 435 millions d'euros, la banque notant la bonne résistance de l'économie du pays.

De nombreuses banques espagnoles de taille plus modeste ont pu redresser leurs comptes et ont vu leur produit net d'intérêts s'améliorer à la faveur de la baisse des coûts de financement dans le contexte actuel de sortie de récession en Espagne.

Mais BBVA a annoncé que son produit net d'intérêts avait reculé de 13% en Espagne sur la même période de l'an dernier, avec une baisse du bénéfice malgré des provisions moindres.

Son ratio de fonds propres durs à fin mars était supérieur aux exigences minimales de 9,9% dans le cadre de Bâle III.

Le titre recule de 0,67% vers 8h30 GMT à Madrid après avoir perdu plus de 1% dans les premiers échanges, alors que l'indice des banques en Europe cède 0,50%.

(Sarah White, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4328752 le mercredi 30 avr 2014 à 11:29

    A y est, ce sont les frémissements de la repise