Le bénéfice de Procter & Gamble bondit grâce aux économies

le
0
BOND DE 35% DU BÉNÉFICE DE PROCTER & GAMBLE GRÂCE AUX ÉCONOMIES
BOND DE 35% DU BÉNÉFICE DE PROCTER & GAMBLE GRÂCE AUX ÉCONOMIES

(Reuters) - Procter & Gamble a annoncé mardi une hausse de 35% de son bénéfice trimestriel grâce aux mesures de réduction des coûts mises en oeuvre dans le cadre de son plan de recentrage sur ses marques les plus rentables.

Le groupe américain de produits de grande consommation veut alléger son portefeuille d'activités pour se concentrer sur les marques les plus dynamiques, comme les produits de rasage Gillette, les couches Pampers ou la lessive Tide.

Ses coûts commerciaux ont diminué de 11,5% à 8,46 milliards de dollars (7,81 milliards d'euros) sur le trimestre octobre-décembre, le deuxième de l'exercice fiscal du groupe, et les frais généraux et administratifs ont été réduits de 14%, à 4,60 milliards.

Le bénéfice net trimestriel a ainsi atteint 3,21 milliards de dollars, soit 1,12 dollar par action, contre 2,37 milliards (82 cents/action) un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) ressort à 1,04 dollar, alors que les analystes financiers l'attendaient en moyenne à 98 cents selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires du trimestre a reculé de 8,5% 0 16,92 milliards de dollars, un peu en dessous du consensus (16,94 milliards).

Procter & Gamble a précisé qu'il prévoyait de consacrer 15 à 16 milliards de dollars aux dividendes, aux échanges d'actions et aux rachats d'actions sur l'exercice en cours, dont plus de sept milliards aux seuls dividendes.

(Yashaswini Swamynathan; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant