Le bénéfice de H&M au 1er trimestre inférieur aux attentes

le
1
LE BÉNÉFICE DE H&M AU 1ER TRIMESTRE INFÉRIEUR AUX ATTENTES
LE BÉNÉFICE DE H&M AU 1ER TRIMESTRE INFÉRIEUR AUX ATTENTES

STOCKHOLM (Reuters) - Hennes & Mauritz (H&M) a publié jeudi un bénéfice trimestriel inférieur au consensus, en raison de lourds investissements dans des domaines tels que les services en ligne et d'une conjoncture économique qui reste rude dans bon nombre de ses marchés.

Le deuxième distributeur mondial de prêt-à-porter, derrière Inditex, a fait état d'un bénéfice imposable de 3,5 milliards de couronnes suédoises (393 millions d'euros), alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient 3,8 milliards. Le bénéfice est même inférieur à la plus basse de leurs estimations.

La marge brute ressort à 54,9% alors que le consensus la donnait à 55,3% et qu'elle avait atteint 60,8% au cours du trimestre précédent.

H&M, qui avait déjà publié son chiffre d'affaires trimestriel (décembre-février), a également annoncé une hausse de 12% de ses ventes en mars en monnaies locales, après une progression de 11% en février.

"Les ventes ont bien démarré avec une hausse de 12% en monnaies locales au premier trimestre dans un marché de la distribution de prêt-à-porter qui, en bien des endroits, reste caractérisé par une situation macroéconomique difficile, et nous avons continué à gagner des parts de marché", explique le directeur général, Karl-Johan Persson, dans un communiqué.

Des investissements à long terme élevés dans l'informatique et les services en ligne ont pesé sur les comptes du trimestre et un hiver polaire aux Etats-Unis, avec les perturbations économiques qui ont suivi fin 2013 et début 2014, ont affecté le secteur de la distribution.

H&M a précisé qu'il entendait lancer prochainement des sites de vente en ligne en Espagne, en Italie et en Chine, après avoir ouvert son site français ce mois-ci. Il compte parallèlement s'implanter cette année en Australie, aux Philippine et en Inde.

Le premier trimestre de l'exercice est généralement le moins porteur de l'année pour le groupe.

H&M ajoute que sa ligne de vêtements sportifs, récemment lancée, avait été bien accueillie dans les magasins qui l'hébergent, tandis que les marques COS et & Other Stories ouvriront de nouvelles boutiques dans plusieurs pays cette année, dont les Etats-Unis.

L'action du groupe suédois perdait 3,3% à 280,40 couronnes dans les premières transactions en Europe.

(Mia Shanley et Helena Soderpalm, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7817796 le jeudi 27 mar 2014 à 09:41

    Les salaires distribués au 1er trimestre chez H&M sont-ils inférieurs aux attentes ?