Le bénéfice de GE dépasse les attentes grâce à l'aéronautique

le , mis à jour à 13:49
1
HAUSSE POUR GENERAL ELECTRIC DU BÉNÉFICE DU PÔLE INDUSTRIEL
HAUSSE POUR GENERAL ELECTRIC DU BÉNÉFICE DU PÔLE INDUSTRIEL

(Reuters) - General Electric a publié vendredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, la bonne santé de ses activités de moteurs d'avion et de turbines électriques ayant compensé la dégradation de son segment pétrole et le gaz.

Le conglomérat américain, qui est en train de se désengager des services financiers, a fait état d'une hausse de 4% du chiffre d'affaires de ses activités industrielles, hors effets de changes et acquisitions.

Il a réaffirmé sa prévision de bénéfice pour l'ensemble de l'année et dit s'attendre à réduire de 7% le nombre de ses actions en circulation d'ici la mi-novembre avec la fin de la scission de Synchrony Financial, qui regroupe ses activités de crédit aux particuliers.

La Réserve fédérale a donné cette semaine son feu vert à l'indépendance de Synchrony Financial, ouvrant la voie au bouclage de cette scission.

Au troisième trimestre, General Electric a dégagé un bénéfice net total de 2,51 milliards de dollars (2,21 milliards d'euros), soit 0,25 dollar par action, contre 3,54 milliards (0,35 dollar/action) il y a un an sur la période correspondante.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) ressort à 29 cents, soit trois cents de plus qu'attendu en moyenne par les analystes financiers selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a baissé de 1,3% à 31,68 milliards de dollars, pénalisé par une chute de 16% des ventes d'équipements et de services au secteur du pétrole et du gaz, conséquence de la chute des cours des hydrocarbures.

Le chiffre d'affaires de la division aéronautique a augmenté de 5%, celui de la division électricité et eau de 1%.

General Electric précisé que le rachat du pôle énergie d'Alstom devrait être bouclé d'ici quelques semaines. La Commission européenne a donné début septembre son aval à l'opération.

(Lewis Krauskopf, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PzKpfw le vendredi 16 oct 2015 à 15:00

    Le management d'Alstom serre les fesses : qui va passer a la trappe? Kron s'en moque : apres avoir coulé la boite, il part avec un beau cheque et un nouveu poste. Sa nouvelle? boite bientot rachetée par GE aussi