Le bénéfice de BBVA baisse de près d'un tiers au 1er semestre

le
0
BAISSE DE PRÈS D'UN TIERS DU BÉNÉFICE DE BBVA AU 1ER SEMESTRE
BAISSE DE PRÈS D'UN TIERS DU BÉNÉFICE DE BBVA AU 1ER SEMESTRE

MADRID (Reuters) - BBVA, deuxième banque espagnole, a fait part mardi d'une baisse de 35% de son bénéfice net au premier semestre imputable à des provisions passées sur son portefeuille de crédits immobiliers.

BBVA, comme les autres banques espagnoles, a été contrainte cette année par le gouvernement de passer des provisions sur les pertes entraînées par l'éclatement de la bulle immobilière en 2008.

Au premier semestre, le bénéfice a chuté de 35% à 1,5 milliard d'euros, sur un revenu net d'intérêts de 7,3 milliards d'euros qui dépasse les attentes des analystes.

Madrid a sollicité l'aide de ses partenaires européens afin de recapitaliser le secteur bancaire espagnol qui souffre à la fois des conséquences de l'éclatement de la bulle immobilière et des effets de la récession qui sévit en Espagne.

BBVA, Santander et Caixabank sont les trois seuls établissements espagnols qui ne devraient pas avoir besoin d'une aide publique, selon un audit réalisé par un cabinet indépendant.

La banque s'est employée à réduire son exposition au marché espagnol afin d'augmenter sa présence sur d'autres marchés, au Mexique, aux Etats-Unis et en Turquie par exemple.

BBVA a déprécié 1,4 milliard d'euros de crédits immobiliers de janvier à juin, soit un tiers des 4,6 milliards d'euros qu'elle devra provisionner pour se conformer à la législation espagnole.

Julien Toyer et Mark Potter, Nicolas Delame pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant