Le bébé tigre du zoo de Londres meurt noyé

le
2
Le bébé tigre du zoo de Londres meurt noyé
Le bébé tigre du zoo de Londres meurt noyé

Seulement trois semaines après avoir assisté à une petit miracle de la nature, avec la naissance d'un bébé tigre de Sumatra, les responsables du zoo de Londres (Royaume-Uni) ont fait face à une véritable tragédie samedi dernier. A la levée du jour, ils ont retrouvé le corps du nouveau-né sans vie au bord du bassin de l'enclos qu'il partageait avec sa mère, Melati, ont-ils annoncé ce mardi. Le lendemain, une autopsie a confirmé que l'animal était mort noyé.

Les soigneurs ne parviennent pas encore à expliquer comment le bébé tigre, qui n'avait pas encore de nom et dont le sexe restait à déterminer, est entré dans le bassin. Les caméras qui avaient filmé son arrivée au monde le 22 septembre et ému la terre entière ne permettent d'observer que la partie intérieure de l'enclos, et non la partie extérieure, où se situe la piscine. Ne s'attendant pas à ce que la tigresse emmène son petit dehors aussi peu de temps après sa mise bas, les responsables n'avaient pris aucune précaution en la matière. Aucun accès n'avait été fermé et le bassin n'avait pas été recouvert.

VIDEO. Melati donne naissance à un petit au zoo de Londres le 22 septembre

Moins de 400 tigres de Sumatra à l'état sauvage

«Melati peut être nerveuse alors nous ne voulions pas la mettre à bout en changeant ses habitudes, de peur qu'elle n'abandonne ou attaque son bébé. Nous pensions qu'il valait mieux la laisser se balader où elle voulait avec lui», a expliqué le conservateur du zoo Malcom Fitzpatrick, qui aimerait pouvoir «tout faire pour retourner en arrière». «Personne ne peut être plus en colère que les soigneurs qui travaillent avec les tigres tous les jours. Ils sont dévoués à ces animaux et sont bouleversés», a-t-il ajouté.

Si l'équipe du zoo de Londres a le coeur brisé, selon les mots de M. Fitzpatrick, c'est que la naissance du tigreau de Melati était un événement rarissime. Voilà 17 ans qu'un tigre de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le vendredi 18 oct 2013 à 12:44

    Ces animaux méritent plus de vivre et de respect que la plupart des etres humains.

  • bilit13 le mercredi 16 oct 2013 à 13:33

    oufff, je croyais que c'etait montebourde