Le bébé mort de Berck-sur-Mer n'a toujours pas été identifié

le
0

PARIS (Reuters) - Les enquêteurs tentent toujours d'identifier la fillette retrouvée noyée le 20 novembre dernier sur une plage de Berck-sur-Mer (Nord) et de retrouver une jeune femme noire qui serait le dernier adulte à s'être occupé d'elle.

L'appel a témoins lancé vendredi par la police judiciaire de Lille a été étendu lundi à la région parisienne.

Personne n'a réclamé le corps de la petite fille d'environ 12 mois, à la peau claire, aux yeux bleus et aux cheveux châtain ondulés, et aucune disparition d'enfant lui correspondant n'a été signalée.

L'expertise des traces ADN retrouvées dans une chambre d'hôtel où la femme et la fillette ont passé une nuit non loin de la plage montre qu'elles sont de la même famille, a indiqué Xavier Leveau, du syndicat Unité SGP Police.

Selon RTL, il s'agirait de la mère de l'enfant.

La femme recherchée a été vue le 19 novembre à la gare du Nord de Paris avec l'enfant à l'aller, en direction Berck-sur-Mer, puis filmée seule au retour par des caméras de vidéosurveillance, après la découverte du cadavre.

Les premiers résultats de l'autopsie ont permis d'établir que la fillette avait succombé à un oedème pulmonaire vraisemblablement consécutif à une noyade et que le corps ne portait a priori pas de traces de sévices.

Les enquêteurs n'écartent cependant aucune piste, accident ou homicide.

Sur les photographies diffusées par la police judiciaire, la femme d'une trentaine d'années, qui s'exprime en langue française, porte un manteau noir et est coiffée d'un chignon.

Le premier cliché la montre en compagnie d'un enfant en poussette dont la combinaison est similaire à celle dont était vêtu le cadavre de la fillette retrouvé sur le sable. La poussette a été retrouvée à proximité du corps.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant