Le bébé Evian Spider-Man fait le buzz sur la Toile

le
1
Le bébé Evian Spider-Man fait le buzz sur la Toile
Le bébé Evian Spider-Man fait le buzz sur la Toile

Mais jusqu'où iront-ils ? On les a découverts il y a déjà plus de quinze ans, tout potelés, plongeant tout nus dans une piscine. Puis ils se sont mis au roller, sont devenus danseurs et les voilà superhéros. La saga des bébés Evian « Baby and Me » réalisée par l'agence BETC, qui s'est imposée comme une des plus originales campagnes de ces vingt dernières années, n'en finit pas de faire parler d'elle. Et de susciter un buzz interplanétaire. Aujourd'hui, se félicite-t-on chez l'annonceur comme à l'agence de création, les différents films de la campagne ont été vus à travers le monde plus de 150 millions de fois sur Internet.

Une pub déclinée dans 130 pays

A l'origine de la saga en 1998, il y a deux femmes, Agnès Cavard et Valérie Chidlovsky, respectivement directrice artistique et conceptrice-rédactrice chez BETC (Havas), qui ont fait le pari de quitter le terrain de la santé pour communiquer sur Evian. « L'idée de départ était d'observer l'effet d'Evian sur notre organisme et, très vite, nous nous sommes dit qui mieux qu'un bébé symbolise la jeunesse d'esprit et du corps ? » explique Agnès Cavard.

Dès lors, pour chaque nouvelle saga, les deux femmes cherchent à imaginer une nouvelle histoire plus originale, plus percutante autour du slogan « Vivons jeune » (« Live Young »). Depuis 2008, les deux créatrices jouent sur le concept « Baby and Me », à l'instar de ces adultes se découvrant bébés dans un miroir et se mettant à danser au rythme du remix du tube d'Ini Kamoze « Here Comes the Hotstepper ».

Le bébé Spider-Man, «ça déchire»

Pour le dernier film, « Baby Spider-Man », c'est Sony qui a contacté l'annonceur car ils souhaitaient mettre en place un partenariat à l'occasion de la sortie cinéma de « The Amazing Spider-Man 2 ». Et quand BETC a soumis l'idée de faire un film et donner naissance à un bébé Spider-Man, Sony a été bluffé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le lundi 2 juin 2014 à 10:53

    Mouais, tout ca c'est encore ériger la jeunesse en absolu. Du coup, les gens ressentiront encore plus durement de vieillir. Ca va faire des aigris. Tant pis pour eux/elles (surtout elles d'ailleurs à mon avis). Société du Spectacle !!!