Le beau temps profite à l'hôtellerie française

le
0
Selon le syndicat des hôteliers, la tendance du chiffre d'affaires des hôtels, bars, cafés et autres traiteurs marquerait une hausse de 7% au premier semestre. Pour cet été, les réservations sont de bon augure.

«Ce qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres». Voila comment Didier Chenet, le président du syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs (Synhorcat) analyse les effets du beau temps sur le secteur hôtelier français. Si la saison touristique hivernale a été marquée par une «décélération des emplois saisonniers plus rapide que prévu début avril en montagne, le relais a été pris rapidement dans les régions littorales» détaille-t-il. Dans certains esprits résonnent encore les épisodes neigeux très importants de décembre 2010, mais beaucoup oublient que, depuis janvier, l'hiver a été plutôt clément sur le front des températures. De quoi soutenir l'activité hôtelière. Sur les trois premiers mois de l'année, «le chiffre d'affaires de la restauration a progressé entre 4,5% et 5%» détaille le président du Synhorcat, soit bien plus que les 0,6% de la consommation des ménages. Et si nous extrapolons les chiffres des de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant