" Le beach soccer français revient de loin "

le
0
" Le beach soccer français revient de loin "
" Le beach soccer français revient de loin "

Ancien capitaine des Bleus du beach, Mickaël Pagis est aujourd'hui un ambassadeur passionné d'un sport qu'il a découvert avec la génération précédente, celle des Cantona et Olmeta. A La Mézière, près de Rennes, " Pagistral " a monté la Pagis Beach Academy, qui organise depuis l'an dernier des sessions découverte/détection pour les jeunes du coin. Son ambition : implanter le beach soccer en Armorique, terre de foot et de plages, et amorcer une formation aujourd'hui quasi inexistante.

Raconte-nous un peu cette histoire d'amour avec le beach soccer… Elle remonte à quand ?
J'ai commencé à vraiment pratiquer en 2010, sitôt ma carrière de footballeur pro terminée. J'ai été membre de l'équipe de France pendant quatre ans, avec le brassard de capitaine pendant deux ans à compter de l'année 2012. Mais en fait c'est un sport que je connaissais depuis bien plus longtemps. La découverte remonte à 1998, une époque où j'étais au Gazélec Ajaccio. Pascal Olmeta m'a initié à l'occasion d'une exhibition et j'ai tout de suite accroché. Mais tant que tu es joueur pro, tu ne peux pas concilier les deux. A l'époque, en Corse, j'avais rencontré les Cantona et d'autres anciens pros membres de l'équipe de France. Eric m'avait proposé de les rejoindre quand je pourrai. C'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd et donc c'était naturel pour moi, une fois ma retraite actée, de me tourner vers cette activité avec laquelle j'ai pris énormément de plaisir pendant quatre ans et qui m'a permis de décrocher en douceur du haut niveau en gardant un esprit de compétition.

Et cette Pagis Beach Academy alors ? C'est quoi l'idée ? Et ça remonte à quand ? Ça remonte à 2014, c'est dans la continuité de mon activité de joueur. Je suis basé en Bretagne depuis pas mal de temps maintenant et je trouvais dommage que dans une telle région de plages et de football, avec un grand nombre de licenciés, il n'y pas autant de pratiquants que dans le sud de la France. Ici, ça reste un sport méconnu alors j'ai décidé de m'investir pour en faire sa promotion en partant de la base : les jeunes, via la découverte du beach, la détection et la formation, mais aussi s'imprégner de la culture du beach, son histoire, ses règles, son état d'esprit. Ici près de Rennes, je connaissais bien ce site de beach indoor, le seul du genre dans la région. C'était normal d'y installer mon projet d'académie.

Ça représente quoi, le beach soccer, en 2016 en France ? C'est un sport amateur à 100 % mais qui est une discipline intégrée au giron FFF depuis 2011. Depuis cette date, il y a une réelle volonté de le développer et de le structurer. Il existait déjà avant un championnat national mais il reste essentiellement concentré sur le berceau de la…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant