Le Bayern s'est vu trop beau face à la Juventus

le
0
Le Bayern s'est vu trop beau face à la Juventus
Le Bayern s'est vu trop beau face à la Juventus

Alors qu'il menait logiquement 2-0 sur la pelouse de la Juventus Turin, le Bayern Munich s'est relâché après une heure de jeu et a finalement concédé le match nul, mardi soir (2-2). Pour autant, les Bavarois ont pris une belle option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Le debrief

Les supporters du Bayern Munich vont regretter les « Olé » qu’ils ont commencé à lancer après une heure de jeu du côté du Juventus Stadium… Pourtant, tout prêtait à un « chambrage » en règle. Les soixante premières minutes de la partie ont ressemblé à une véritable démonstration de football entre des Munichois ultra-dominateurs et des Turinois repliés devant Gianluigi Buffon et incapables de ressortir proprement des ballons. C’est donc en toute logique que le Bayern, qui sur certaines phases offensives ne laissait qu’un défenseur derrière, a ouvert la marque avant la pause (0-1, 43eme). L’œuvre d’un Thomas Müller pourtant très malheureux sur ses choix jusque-là. La récompense d’un pressing incessant et d’une possession de balle sans partage. Le deuxième but inscrit en contre laissait présager le pire pour une Juve qui voyait ses défenseurs se faire avoir comme des « bleus » devant Arjen Robben, auteur de sa « spéciale » pourtant bien connue… (0-2, 55eme).

Mais, alors qu’on les pensait au fond du trou, les Turinois ont connu un sursaut d’orgueil grâce notamment à la combativité de Mario Mandzukic et de Paul Pogba. La formation allemande, trop facile et qui s’est alors relâchée, a d’abord vu Paulo Dybala réduire la marque suite à un mauvais dégagement du jeune Joshua Kimmich (1-2, 63eme). Portée par un public en fusion, la Juve a ensuite égalisé sur une action très bien construite et conclue par Stefano Sturaro (2-2, 75eme). Plus rien ne sera ensuite marqué au cours d’une fin de partie tendue et qui voit donc Turin revenir de nulle part. Et s’offrir une chance de réaliser l’exploit à Munich le 16 mars prochain. Mais pas sûr que les hommes de Pep Guardiola baissent le pied cette fois dans trois semaines…

Le film du match

4eme minute
Douglas Costa est déjà chaud et part de son côté gauche pour effectuer une percée dans l’axe. Il est contré par la défense turinoise. Vidal réussit ensuite une splendide reprise de volée du droit mais Buffon assure des poings.

13eme minute
Enorme occasion pour le Bayern ! Lahm réussit à déborder côté droit et centre dans la foulée. C’est contré par Bonucci mais cela revient dans les pieds de Lewandowski qui sert en retrait T.Müller. L’Allemand manque un peu son contrôle et ne parvient pas à frapper alors qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. La défense de la Juve peut se dégager sur le fil.

21eme minute
Après un bon crochet aux abords de la surface du Bayern, côté gauche, Pogba centre grâce à un pointu. C’est contré par le bras droit de Vidal qui n’a rien fait pour l’enlever. Mais M.Atkinson n’offre pas un penalty à la Juve qui paraissait pourtant évident.

23eme minute
Superbe déviation de Lahm sur le côté droit de la surface turinoise. Robben se couche pour tenter la demi-volée mais c’est juste au-dessus du but de Buffon.

31eme minute
Encore une occasion pour le Bayern ! T.Müller centre fort côté droit. La défense de la Juve ne parvient pas à se dégager. Le ballon revient sur le côté gauche de la surface de la Juve et est repris par Bernat du droit. Cela rebondit juste devant Buffon qui repousse avec grande difficulté le danger.

43eme minute (0-1)
Le Bayern ouvre logiquement la marque. Perte de balle de Khedira dans l’entrejeu. T.Müller décale à droite Robben qui déborde Evra et centre au second poteau. Douglas Costa reprend de volée pour centrer à nouveau. C’est dévié par Barzagli et ensuite repris par T.Müller qui ouvre la marque grâce à un plat du pied droit impeccable.

55eme minute (0-2)
Contre mené par Thiago Alcantara qui trouve Lewandowski qui fait chuter Bonucci. Le Polonais ne sert pas T.Müller à ses côtés mais attend l’appel de Robben à droite. Sa passe est un peu longue mais le Néerlandais peut travailler devant Barzagli, se mettre tranquillement sur son pied gauche et armer une frappe limpide comme il en a le secret. Le Bayern fait le break.

63eme minute (1-2)
La Juve se reprend ! Sur un long ballon, Kimmich manque son dégagement devant Mandzukic qui lance dans le bon timing Dybala, couvert par Lahm. L’ancien attaquant de Palerme ne manque pas l’occasion de réduire le score en plaçant sa frappe du gauche décroisée hors de portée de Neuer.

68eme minute
Parti de son camp, Mandzukic donne tout sur le côté gauche et contre notamment le dégagement de Vidal. Le Croate fixe la défense et profite de l’appel de Dybala pour servir à droite Cuadrado. Le Colombien frappe fort du droit mais Neuer repousse en corner.

68eme minute
Dans la foulée, c’est Pogba qui est servi sur le côté gauche de la surface bavaroise. Le Français se met sur son pied droit et tente une frappe enroulée qui passe de peu à côté de la lucarne gauche de Neuer.

75eme minute (2-2)
Pogba gratte un ballon au milieu de terrain et sert Mandzukic qui trouve sur le côté gauche de la surface munichoise la tête de Morata. L’Espagnol vise les six mètres adverse. Sturaro passe devant Kimmich et catapulte le ballon au fond des filets de Neuer qui ne peut absolument rien.

Les joueurs à la loupe

Juventus Turin
P.POGBA ne s’est pas beaucoup amusé sur la pelouse pour cette manche aller. Pourtant, il a été l’un des meilleurs Turinois. C’est lui qui lance la seule occasion de la Juve de la première période et qui a amené un brin de vitesse aux Turinois, notamment en seconde période. L’international français a été tout près d’égaliser en seconde période avant de lancer l’offensive du 2-2 en s’arrachant dans l’entrejeu. CUADRADO a également été intéressant sur son côté droit et a eu la balle lui aussi pour égaliser. Leurs latéraux ne leur ont pourtant pas offert beaucoup de solutions pour créer le décalage. En effet, EVRA et LICHTSTEINER étaient avant tout là pour défendre. Ce qu’ils ont fait avec plus ou moins de réussite tout au long de la partie. Alors qu’il est bien parvenu à bloquer Lewandowski, le duo BONUCCI-BARZAGLI a craqué à deux reprises devant T.Müller et surtout Robben. Deux frappes sur lesquelles BUFFON n’est pas coupable. Le vétéran italien a réalisé de beaux arrêts avec parfois un peu de réussite comme sur celui devant Bernat en première mi-temps.

Au milieu, KHEDIRA a rendu une copie très discrète. Pris par le pressing adverse, l’Allemand a perdu en plus beaucoup de ballons dont celui qui entraîne l’ouverture du score. MARCHISIO a été un peu plus actif mais il a tout de même été sorti à la pause au profit de HERNANES. Le Brésilien ne s’est pas beaucoup plus fait remarquer mais sa qualité technique lui a permis de provoquer quelques fautes. Enfin, on a bien cru que MANDZUKIC et DYBALA allaient terminer la rencontre la tête baissée. Mais c’était sans compter leur talent et leur combativité. Le Croate a notamment effectué une passe décisive pour l’Argentin sur le 2-1. Dybala a lui été remplacé par MORATA (75me). L’Espagnol a été passeur décisif sur l’égalisation signée STURARO qui avait lui remplacé Khedira à la 69eme minute de jeu.

Bayern Munich
Incroyable T.MULLER ! Placé en soutien d’un LEWANDOWSKI nerveux et qui a eu du mal à se défaire du marquage de la défense centrale turinoise, l’international allemand a réalisé un début de match catastrophique avec plusieurs contrôles manqués et des occasions gâchées. Mais ça, c’était avant qu’il n’ouvre la marque juste avant la pause grâce à la froideur devant le but qu’on lui connaît. Un but sur lequel DOUGLAS COSTA et ROBBEN ont leur responsabilité. Les ailiers du club bavarois se sont relayés tour à tour pour faire des misères sur leur côté en première période. Des poisons constants même si c’est le Néerlandais qui s’est signalé en convertissant sa « spéciale ». Le Brésilien a lui été plus calme après la pause. Au milieu, très gros match de THIAGO ALCANTARA, toujours aussi bon dans le jeu mis en place par Guardiola et décisif sur le deuxième but, et, dans une moindre mesure, de VIDAL. Face à son ancien club, la Chilien a fait preuve d’un énorme abattage à la récupération. Seuls bémols : une main dans sa surface qui aurait dû être sanctionnée d’un penalty et plusieurs fautes en fin de partie.

Sur les côtés, BERNAT et LAHM n’ont cessé de proposer des solutions. Le capitaine munichois est toujours aussi précieux pour lancer les offensives de son équipe et s’est parfois placé dans l’axe. Après une petite hésitation d’entrée, ALABA s’est parfaitement repris et s’est souvent placé en milieu défensif sur les phases offensives. Forcément surveillé de près avec sa faible expérience, KIMMICH a répondu présent en première période. Précis sur ses relances, le jeune défenseur allemand s’est même permis un sombrero dans sa surface devant Pogba. Mais il a aussi manqué son dégagement, provoquant la réduction du score adverse. Avant de voir Sturaro lui passer devant sur le 2-2… NEUER, très peu sollicité, n’a rien pu faire sur ce coup. Comme sur le deuxième but italien. Une soirée forcément frustrante pour lui…

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Atkinson n’a pas vraiment fait honneur à l’arbitrage anglais ce jeudi soir. Après avoir été laxiste sur un tirage de maillot de Bonucci sur Lewandowski (4eme), l’arbitre britannique s’est manqué en n’accordant pas un penalty pour une main de Vidal sur un centre de Pogba. Pourtant, le Chilien a le bras décollé du corps au moment de l’impact et n’a pas cherché à le retirer. Le duel entre Vidal et Dybala avant la pause ne semblait en revanche pas répréhensible. Après la pause, l’un de ses assistants n’a pas signalé une touche alors que le ballon avait franchi à deux reprises la ligne. Bref, l’arbitrage n’était pas au niveau Ligue des Champions. Ce qui est embêtant, c’est que ce trio sera à l’Euro…

Ça s’est passé en coulisses…

- Chiellini blessé, c’est le duo Barzagli-Bonucci qui a pris place en défense centrale au sein d’un 4-4-2 où Pogba et Cuadrado ont occupé les côtés du milieu. Mandzukic et Dybala ont notamment été préférés à Morata

- Du côté du Bayern, Xabi Alonso avait été laissé sur le banc au coup d’envoi. C’est Vidal qui a pris place aux côtés de Thiago Alcantara. La défense centrale a été formée par l’étonnant duo Alaba-Kimmich. Coman et Ribéry ont débuté sur le banc.

- Le match aller sera l'occasion pour Vidal et Coman de retrouver leur ancien club. Du côté de la Juve, c'est Mandzukic qui retrouvera ses anciennes couleurs.

- Lors des quarts de finale de la Ligue des Champions version 2012-13, le Bayern s'était imposé 2-0 à domicile et en déplacement contre la Juventus.

La feuille de match

C1 (8emes aller) / JUVENTUS TURIN – BAYERN MUNICH : 2-2

Juventus Stadium (41 500 spectateurs environ)
Temps froid – Très belle pelouse
Arbitre : M.Atkinson (ANG) (3)

Buts : Dybala (63eme) et Sturaro (76eme) pour la Juventus Turin - T.Müller (43eme), Robben (55eme) et Vidal (90eme) pour le Bayern Munich

Avertissements : Morata (79eme) pour la Juventus Turin - Douglas Costa (20eme) et Lewandowski (71eme) pour le Bayern Munich

Expulsion : Aucune

Juventus Turin
Buffon (cap) (6) - Lichtsteiner (5), Bonucci (4), Barzagli (4), Evra (4) - Cuadrado (6), Khedira (3) puis Sturaro (69eme), Marchisio (4) puis Hernanes (46eme - 5), P.Pogba (6) - Mandzukic (7), Dybala (6) puis Morata (75eme)

N'ont pas participé : Neto (g), Rugani, Pereyra, Zaza
Entraîneur : M.Allegri

Bayern Munich
Neuer (4) - Lahm (cap) (5), Kimmich (4), Alaba (6), Bernat (5) puis Benatia (74eme) - Vidal (5), Thiago Alcantara (7) - Robben (7), T.Müller (5), Douglas Costa (6) puis Ribéry (84eme) - Lewandowski (4)

N'ont pas participé : Ulreich (g), Rafinha, Xabi Alonso, Götze, Coman
Entraîneur : P.Guardiola

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant