Le Bayern Munich répond au médecin des Bleus

le
0
Le Bayern Munich répond au médecin des Bleus
Le Bayern Munich répond au médecin des Bleus

La riposte ne s'est pas fait attendre. Après les critiques du « doc » des Bleus, Frank Le Gall, jeudi, qui mettait en cause les méthodes du médecin du Bayern Munich sur la façon de traiter Franck Ribéry, Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt n'a pas trainé pour contre-attaquer. Ce vendredi, via un communiqué de son avocat, le médecin du club bavarois s'est défendu des critiques dont il a fait l'objet. Il y est précisé notamment que Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt « a mis à la disposition de l'équipe médicale de l'équipe de France tous les documents et analyses (dont il disposait), et deuxièmement, il a communiqué par téléphone son point de vue au sujet des douleurs. »

« Une participation au Mondial aurait été possible »

Pour mémoire, lors de la conférence de presse de jeudi, Franck Le Gall avait expliqué : « Franck (Ribéry) appartient à un club où le mode de traitement de toute pathologie se fait par piqûres. Il a dû en avoir au moins 30 dans l'année. A un moment, tu n'en peux plus, on ne l'a pas fait. » Il était même allé jusqu'à dire que l'attaquant français avait « peur des piqûres. » Concernant une éventuelle peur des aiguilles, l'avocat du médecin précise que Franck Ribéry « n'a pas, à sa connaissance, de peur panique des piqûres » mais « a seulement refusé le traitement à la cortisone proposé en France. » Enfin, ce dernier estime « qu'une participation au Mondial aurait été possible s'il s'était fait soigner par lui. » Voici donc maintenant les deux praticiens opposés dans leur version des faits autour de la blessure au dos de Franck Ribéry. Et la polémique n'a pas fini d'enfler?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant