Le Bayern Munich dynamite Arsenal

le
0
Le Bayern Munich dynamite Arsenal
Le Bayern Munich dynamite Arsenal

En mode rouleau compresseur, le Bayern Munich a quasi obtenu son ticket pour les huitièmes de finale en dominant très nettement une formation d'Arsenal dont les chances de qualification sont largement réduites !

Le debrief

Co-leader de Premier League avec Manchester City, Arsenal n'avait pas le droit de trébucher pour une troisième fois dans ce Groupe F. Les Gunners ont fait pire en se faisant totalement pulvériser par une formation bavaroise supérieure dans tous les secteurs du jeu. La liste de blessés dans l'infirmerie londonienne est impressionnante. De quoi apporter une première explication à la déroute des Anglais à l'Allianz Arena. Les coéquipiers du pauvre Petr Cech n'ont fait illusion que dix minutes avant de totalement sombrer face au pressing incessant d'un Bayern Munich tous crocs sortis, certainement vexé par le revers subi à Londres lors de la journée précédente. L'ouverture du score de l'inévitable Lewandowski va déclencher une déferlante sur le but d'Arsenal. Les Gunners subiront la foudre bavaroise pendant 35 minutes très pénibles. Bilan : 3 buts à 0 à la mi-temps grâce à des réalisations signées Müller et Alaba. La seconde période sera plus ennuyeuse, le Bayern Munich se contentant de gérer son avantage. Robben, à peine entré en jeu, corsera l'addition. Giroud, d'un magnifique enchaînement, va sauver l'honneur, mais c'est Müller qui clôturera le feu d'artifice allemand. Le Bayern Munich valide quasiment son billet pour les huitièmes de finale et va, selon toute vraissemblance, s'adjuger la première place. Les Bavarois font clairement partie des favoris au titre final. Pour Arsenal, qui dans son malheur, a vu l'Olympiacos Le Pirée l'emporter face au Dinamo Zagreb (2-1), les chances de qualification sont désormais infimes. Mais une finale Olympiacos-Arsenal n'est pas à exclure lors de la dernière journée !

Le film du match

10eme minute (1-0)
Après avoir été servi en retrait par Coman, Thiago Alcantara, situé à l'entrée de la surface côté gauche, adresse un centre parfait pour Lewandowski qui marque d'une tête en déséquilibre. Le Polonais était couvert par un mauvais alignement de Gabriel.

13eme minute
Sur un centre fort de Monreal depuis la gauche de la surface, Özil pensait avoir égalisé, mais il s'est aidé du bras pour marquer. Les arbitres le sanctionnent même d'un carton jaune.

16eme minute
Lewandowski parvient à se mettre en position de frappe à 18 mètres. Sa frappe puissante du pied droit est repoussée par Cech d'une belle horizontale.

29eme minute (2-0)
Douglas Costa sert Lahm sur la droite de la surface. Le capitaine bavarois adresse un bon centre au second poteau pour Coman qui manque sa reprise de volée... Le ballon revient sur Müller qui frappe instantanément et trompe Cech en plaçant une frappe au ras du poteau droit. Le ballon a été légèrement détourné par Mertesacker.

43eme minute
Sur un centre de Lewandowski à 15 mètres du but, Müller enchaîne contrôle aérien et frappe du droit en déséquilibre. Le ballon partait en lucarne, mais Cech la sort d'une claquette spectaculaire en corner.

44eme minute (3-0)
Après s'être arraché dans un duel, Alaba s'avance balle au pied plein axe. Pas attaqué par Gabriel à 22 mètres, il déclenche une frappe magnifique du gauche qui termine dans la lucarne gauche de Cech.

55eme minute (4-0)
Douglas Costa fixe Debuchy aux abords de la surface et sert Alaba dans le dos de la défense. L'Autrichien sert Robben au premier poteau qui marque à bout portant, alors qu'il venait d'entrer en jeu !

58eme minute
Cazorla oblige Neuer à réaliser une première parade dans cette rencontre.

69eme minute (4-1)
Cazorla n'est pas attaqué vers l'angle de la surface et peut ainsi délivrer un centre que Giroud contrôle de la poitrine, avant de déclencher un superbe retourné pour tromper Neuer. Arsenal sauve l'honneur.

73eme minute
Servi sur la droite de la surface, Robben fixe Monreal qui ne se livre pas et empêche le Néerlandais de se mettre sur son pied gauche. Finalement, c'est du droit qu'il tente sa chance et oblige Cech à une nouvelle parade.

78eme minute
Coquelin parvient à s'infiltrer côté droit de la surface adverse. Son centre en retrait est parfait mais Cazorla manque totalement sa frappe du droit, alors qu'il était seul pour ajuster Neuer.

85eme minute
Servi à la limite du hors-jeu, Robben se présente en face-à-face devant Cech. Il le crochète mais son dribble est un peu long, et cela permet à Debuchy d'effectuer un tacle défensif décisif.

89eme minute (5-1)
Sur une accélération, Douglas Costa fait la différence plein axe et sert Müller sur un plateau. L'Allemand inscrit un doublé en plaçant, du pied droit, le ballon au ras du poteau gauche de Cech.

Les joueurs à la loupe

BAYERN MUNICH
Difficile de ressortir un homme du match, tellement le collectif bavarois a été immense ce mercredi soir ! Une chose est sûre, NEUER a parfois dû trouver le temps long, même si Giroud l'a empêché de réaliser un nouveau clean sheet. La défense centrale composée de BOATENG, remplacé par BENATIA (68eme), et de JAVI MARTINEZ a facilement pu museler l'avant-centre français, trop esseulé. Du solide ! LAHM a comme toujours mis beaucoup d'énergie tant défensivement qu'offensivement. Encore de nombreux centres dangereux. Sur l'autre aile, ALABA est tout simplement incroyable de par sa puissance, sa vitesse et son coffre physique ! L'Autrichien a démontré sur le troisième but qu'il était également précis. Plaque tournante du jeu bavarois, THIAGO ALCANTARA a réalisé un grand match, harcelant constamment la défense adverse d'ouvertures magnifiques. Passeur décisif sur l'ouverture du score de LEWANDOWSKI, dont le froid réalisme a douché les espoirs anglais. Il a été remplacé par VIDAL (71eme) qui n'a pas vraiment pu briller. XABI ALONSO a montré la voie à suivre sur le plan de la détermination et aura été propre dans ses transmissions. La sobriété de l'Espagnol contraste avec la fantaisie de DOUGLAS COSTA, qui aura multiplié les raids solitaires. Le Brésilien a trouvé de nombreux décalages et sera lui aussi passeur décisif pour MÜLLER, auteur d'un doublé mêlant opportunisme et sang-froid. Le jeune Français COMAN, remplacé par ROBBEN (54eme) qui marquera sur son premier ballon touché, a livré une belle copie avec de la percussion et pas mal de disponibilité. Prometteur.

ARSENAL
S'il était difficile de ressortir un Allemand du lot, la réflexion est identique côté Arsenal, mais dans le sens inverse ! S'il en a pris cinq, CECH, souvent livré à lui-même, a évité un plus grand naufrage grâce à plusieurs parades. De retour en Ligue des Champions, DEBUCHY a prouvé ses difficultés du moment. Le Français a souffert. Que dire de l'axe central MERTESACKER - GABRIEL ? Ce dernier a handicapé les siens sur le premier but en montant à contre-temps et n'a pas attaqué ALABA sur le troisième but. MONREAL, totalement délaissé par ALEXIS SANCHEZ (pour qui défendre n'est visiblement pas la tasse de thé), a été assez intéressant par moments. CAMPBELL, remplacé par GIBBS (59eme), a été inexistant. OZIL, très timide, n'a pas eu l'influence qu'on attend de lui, tout comme CAZORLA, remplacé par CHAMBERS (87eme). Les deux Français COQUELIN et GIROUD, remplacé par IWOBI (85eme), n'ont rien pu faire pour changer la physionomie du match. Le premier a sombré comme les autres dans l'entrejeu. Le second, auteur d'un but magnifique, s'est démené mais il a été privé de ballons. Et quand il l'avait en sa possession, il fallait se débarasser du duo athlétique J.Boateng-Javi Martinez. Dur quand son équipe est autant dominée.

Monsieur l’arbitre au rapport

L'arbitre italien Gianluca Rocchi a bien jugé le but de la main inscrit par Özil. Un bon match d'ensemble.

Ça s’est passé en coulisses…

- Dans ce Groupe F, le Bayern Munich et l'Olympiacos Le Pirée sont en tête avec neuf points au compteur. Arsenal et le Dinamo Zagreb sont derrière avec trois petits points.

- L'infirmerie du Bayern Munich est actuellement occupée par Götze (adducteurs), Ribéry (cheville), Rode (cuisse) et Bernat (adducteurs).

- La liste des absences côté Gunners est impressionnante. Manquaient à l'appel : Arteta (cheville), Ospina (épaule), Oxlade-Chamberlain (ischios), Ramsey (ischios), Rosicky (genou), Walcott (mollet), Welbeck (genou) et Wilshere (mollet).

La feuille de match

C1 (4eme journée) / BAYERN MUNICH - ARSENAL : 5-1

Allianz Arena
Temps nuageux - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Rocchi (7)

Buts : Lewandowski (10eme), Müller (29eme et 89eme), Alaba (44eme) et Robben (55eme) pour le Bayern Munich - Giroud (69eme) pour Arsenal

Avertissements : Özil (11eme) et Campbell (24eme) pour Arsenal

Expulsion : Aucune

Bayern Munich
Neuer (6) – Alaba (7), Javi Martinez (7), J.Boateng (7) puis Benatia (68eme), Lahm (cap) (7) - Xabi Alonso (7), Thiago Alcantara (8), Müller (8) - Douglas Costa (7), Coman (6) puis Robben (54eme), Lewandowski (7) puis Vidal (71eme)

N'ont pas participé : Ulreich (g), Rafinha, Badstuber, Kimmich
Entraîneur : P.Guardiola

Arsenal
Cech (5) - Debuchy (3), Mertesacker (3), Gabriel (2), Monreal (5) - Coquelin (4), Santi Cazorla (3) puis Chambers (87eme), Campbell (2) puis Gibbs (59eme), Alexis Sanchez (3), Ozil (4) - Giroud (5) puis Iwobi (85eme)

N'ont pas participé : Macey (g), Koscielny, Flamini, Reine-Adelaïde
Entraîneur : A.Wenger

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant