Le Bayern garde un temps d'avance, Berlin revient

le
0
Le Bayern garde un temps d'avance, Berlin revient
Le Bayern garde un temps d'avance, Berlin revient

Dernière journée avant l'hiver en Allemagne. Le Bayern la joue patron hors terrain et facile dessus, Dortmund et Wolfsburg cèdent, Gladbach souffre, mais gagne, et le Werder plonge. Il est grand temps d'arrêter : on plie les gaules et on revient dans un mois, le 22 janvier.

L'équipe du week-end : le Hertha BSC

À l'heure de relever les compteurs avant le repos hivernal, un club se pointe dans le trio de tête sans que l'on ait suffisamment prêté attention à lui : le Hertha Berlin est troisième et l'est confortablement. Ce week-end encore, les hommes de Pal Dardai ont offert une prestation de haut niveau pour s'assurer une nouvelle victoire à domicile, la sixième en huit matchs. Cela faisait en tout cas bien longtemps que l'on n'avait pas vu le Hertha aussi haut au classement à ce moment de la saison – il n'y a qu'en 2008/2009 que les Berlinois ont eu plus de points à la trêve. Et compte tenu des prestations fournies, rarement sexy, mais particulièrement efficaces, cela devrait durer en 2016. Désormais, Berlin peut espérer revoir une compétition européenne autrement qu'en accueillant une finale.

L'homme du week-end : Javier "Chicharito" Hernandez

Le petit pois pèse lourd : 11 buts en 14 matchs de Bundesliga, dont celui de la victoire sur la pelouse d'Ingolstadt – dans un match assez intense en matière de coups et de duels, moins dans les velléités offensives. Ainsi, depuis son arrivée, le Mexicain a pleinement convaincu qu'il était la recrue idoine pour bouger le grand Stefan Kießling et offrir un peu de variété à la pointe de l'attaque de Leverkusen. Auteurs d'une saison mitigée, sur courant alternatif, le Bayer reste malgré tout au contact du groupe à la recherche de la Ligue des champions grâce à son nouveau buteur. Et de tels débuts promettent pour la suite de la saison. Pour retrouver des débuts en Bundesliga aussi prolifiques, il faut chercher Marek Mintál avec Nuremberg. C'était en 2004. Le Slovaque avait terminé meilleur buteur du championnat.

Vous avez manqué Stuttgart-Wolfsburg (et vous n'auriez pas dû)

Quand deux équipes ont des sautes de concentration problématiques en défense, même si…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant