Le Bayern fait son grand 8

le
0
Le Bayern fait son grand 8
Le Bayern fait son grand 8

Les promus régalent et surprennent, Gladbach revient fort, et le Bayern continue son manège en tête du classement avec huit victoires en huit matchs. La Bundesliga continue, et le rythme est toujours aussi dingue, surtout pour les Munichois.

L'équipe du week-end : le Bayern Munich

Impossible de les suivre. Ce Bayern est trop grand, trop fort, trop puissant, et surtout trop opportuniste pour être mis en péril par n'importe quelle équipe cette saison. Même le bon Dortmund de Tuchel n'a eu aucune chance, payant cash la moindre erreur de concentration ou la moindre relâche au marquage sur Lewandowski, Müller ou Götze. À eux trois, ils ont réussi à faire du choc du " Klassiker " un simple match de gala qui clôture l'Oktoberfest comme cela devait l'être : dans une sorte de fête foraine, de spectacle un peu gênant mais fascinant, de grande beuverie où les buts tombent à la même vitesse que les pintes de bière. Grâce à cette nouvelle victoire 5-1, le même score que la démonstration devant Wolfsburg, Guardiola fait pour le moment tout comme Jupp Heynckes l'année du triplé : 24 points et une différence de buts à +34. Ouais, le Bayern a tout gagné depuis la reprise. Ouais, le Bayern a déjà 7 points d'avance sur son dauphin, alors que le mois d'octobre commence à peine. Ouais, le Bayern va encore gagner la Bundesliga.

L'homme du week-end

Paul-Georges Ntep blessé, qui va pouvoir le remplacer en équipe de France ? Un homme, un seul, peut changer la face de l'animation offensive des Bleus. Cet homme joue pour Cologne depuis cette saison et continuer d'impressionner par sa régularité en matière de buts, mais aussi par son impact et son jeu de tour de contrôle en pointe. Il est tout simplement celui qui a ouvert le plus souvent le score pour son équipe (4 fois déjà), en récidivant ce week-end sur le terrain de Schalke, pourtant une équipe en forme. Anthony Modeste est clairement le meilleur buteur français à l'heure actuelle.

Le boulet de la semaine

Sandro Wagner avait l'occasion d'ajouter un point au total de Darmstadt à la dernière seconde. Mais l'ancien joueur du Bayern envoie son penalty dans la stratosphère façon Sergio Ramos. C'est moche.

Vous avez manqué Darmstadt-Mayence (et vous n'auriez pas…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant