Le Bayern était trop fort pour Schalke

le
0
Le Bayern était trop fort pour Schalke
Le Bayern était trop fort pour Schalke

Malgré une belle bagarre, Schalke 04 a fini par s'incliner face au Bayern Munich. Le Rekordmeister peut remercier Robert Lewandowski, auteur d'un but et d'une passe décisive. Quant à Schalke, cette défaite reste tout de même encourageante pour la suite.

FC Schalke 04 X-X Bayern Munich

Buts : Lewandowski (81è), Kimmich (90è+1) pour le Bayern

Pour être fan du FC Schalke 04, il faut avoir le cœur et les nerfs solides, et avoir un certain goût pour la tragédie. Ce soir, les hommes de Markus Weinzierl n'ont pas démérité, et ont offert un beau combat au Rekordmeister. Malheureusement, la frappe de Klaas-Jan Huntelaar a fini sur la barre de Neuer. Malheureusement, Naldo a été trop tendre sur son intervention et a laissé filer Robert Lewandowski. Ce genre de détails qui finissent par vous punir, alors que vous auriez pu apporter de la joie à tout un stade.

La machine Schalke se met en route

Pour sa rentrée, la Veltins Arena s'était bien évidemment vêtue de bleu et blanc, et a laissé déployer une belle banderole : " La voie vers le triomphe passe par les valeurs [prônées par] nos anciens héros ". Et pour prendre cette route, quoi de mieux que de commencer par un gros morceau nommé Bayern. En tout cas, les joueurs du S04 ne font pas de complexe face au quadruple champion d'Allemagne. Peut-être parce que les discours du manager Christian Heidel et de l'entraîneur Markus Weinzierl commencent à être entendus. Peut-être aussi parce que ce Bayern-là est moins dans la maîtrise. Et quelque part, tant mieux pour le spectacle.

Huntelaar fracasse la barre...

Schalke joue crânement sa chance et la première action très chaude du match en est la parfaite illustration : Abdul Rahman Baba récupère le ballon, dribble tout ce qui passe devant lui et enflamme le stade, tel un Sammy Traoré de la grande époque. La balle finit par arriver dans les pieds de Konoplyanka, qui centre... mais Neuer et Alaba s'en sortent tant bien que mal (37è). La Veltins Arena y croit, et n'a de cesse de pousser ses protégés. Elle est presque récompensée par une frappe de malade signée Klaas-Jan Huntelaar. C'est malheureusement pour lui le moment que Manuel Neuer choisit pour se faire détester un peu plus par le stade, en effleurant légèrement la patate du capitaine sur la barre (56è). Le Bayern décide de réagir en faisant rentrer Vidal et Douglas Costa, histoire d'apporter un peu plus de jus. Le Rekordmeister n'est d'ailleurs pas loin de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant