Le Bayern et le Borussia ne s'arrêtent pas

le
0
Le Bayern et le Borussia ne s'arrêtent pas
Le Bayern et le Borussia ne s'arrêtent pas

Bundesliga, acte 23: nouvelles victoires pour le Rekordmeister et le Borussia Dortmund, Mayence se mêle à la course à l'Europe avec élégance et tout en bas, le Werder et Hanovre n'ont pas dit leur dernier mot. Du suspense à (presque) tous les étages.

L'équipe du week-end : Hanovre


Hanovre n'est pas au mieux. Quand on ne marque pas pendant 440 minutes, c'est que la deuxième division n'est pas loin. Seulement, le H96 ne veut pas abdiquer. Adepte des victoires à la Pyrrhus du temps du Werder, Thomas Schaaf veut que ses troupes meurent les armes à la main. Bon, si elles peuvent se maintenir dans l'élite, c'est encore mieux. Et quand on voit le match réalisé par les Hannoveraner à Stuttgart, on se dit que l'espoir est permis. En effet, ce sont les visiteurs qui ont fait le jeu dans les premières minutes. Mais quand rien ne va, rien ne va: sur un coup franc signé Filip Kostic, Timo Werner ouvre le score. Hanovre aurait pu sombrer, une fois de plus. Mais il est un homme qui refuse d'abandonner: Christian Schulz. Un quart d'heure après le but du VfB, le capitaine de Hanovre s'élève pour prendre le ballon déposé par Kiyotake: ça fonctionne, et ça fait 1-1 (32è). Et comme on ne change pas une recette qui marche, c'est de nouveau le Japonais qui permettra à son capitaine de mettre un second coup de casque gagnant (84è). Hanovre s'impose au forceps. De quoi se mettre en confiance juste avant la réception du voisin Wolfsburg.

Le joueur du week-end : Franck Ribéry


Francky est de retour. Enfin. Pour de vrai. Lors de son deuxième match de suite en Bundesliga, le Français a joué une trentaine de minutes et, à l'image de sa rentrée contre Darmstadt, a vraiment apporté quelque chose. Sa remise de la poitrine sur le second but bavarois a rappelé ses plus belles heures. Mais plus que son niveau de jeu, c'est son état d'esprit qui fait plaisir à voir. Si on en croit les Snapchats de David Alaba, Francky La Malice est de retour et enchaîne blagues sur blagues. Ribéry n‘est jamais aussi fort sur un terrain que lorsqu'il est décontracté en dehors. Le retour de ses gags et imitations niveau CE1 est un très bon signe pour la suite de la saison du Bayern.

Le duo Alaba-Ribéry frappe encore

L'image du week-end

[IMG…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant