Le Bayern et Arsenal s'amusent, Naples se plante à la maison

le
0
Le Bayern et Arsenal s'amusent, Naples se plante à la maison
Le Bayern et Arsenal s'amusent, Naples se plante à la maison

Large vainqueur du PSV (4-1), le Bayern Munich reste à distance de l'Atlético, qui s'est imposé à Rostov (0-1). Arsenal réalise le carton de la soirée devant Ludogorets (6-0). La grosse surprise est à retrouver du côté du San Paolo, où Vincent Aboubakar a œuvré pour le succès du Beşiktaş (2-3).

FC Barcelone 4-0 Manchester City FC

Buts : Messi (17e, 61e, 69e) et Neymar (89e)



SSC Napoli 2-3 Beşiktaş JK

Buts : Mertens (21e) et Gabbiadini (69e sp.), pour le Napoli // Adriano (12e) et Aboubakar (38e, 86e), pour Beşiktaş

L'occasion de rentrer dans l'histoire. En cas de victoire face au Beşiktaş cumulée à un résultat nul dans l'autre match du groupe, le Napoli pouvait déjà valider son ticket pour les huitièmes au bout de trois matchs, ce qui n'était jamais arrivé depuis l'instauration de la phase de poules dans la compétition. Il n'en est rien. Surpris d'entrée par un but de Correia, les hommes de Maurizio Sarri ont fait la course derrière. Quand Dries Mertens égalise, l'ancien Lorientais Vincent Aboubakar en remet une couche. Le Napoli a ensuite besoin de deux pénaltys pour égaliser. Insigne rate lamentablement le premier, Gabbiadini se charge de mettre le second au fond. Le même Gabbiadini qui croit libérer le San Paolo en plaçant un ciseau au fond des filets. Hors jeu, but refusé. La fin de match part dans tous les sens et profite finalement aux Turcs. Encore une fois, Aboubakar endosse le costume de buteur à la réception d'un coup franc de Quaresma. 3 tirs cadrés pour le Beşiktaş, 3 buts, Mais la victoire au bout qui relance totalement le groupe B.


Dynamo Kiev 0-2 Benfica

Buts : Salvio (9e sp.), Cervi (55e)

C'est l'une des grosses opérations de la journée. Dernier du groupe au coup d'envoi, Benfica se retrouve deuxième. Les Lisboètes sont allés chercher une victoire en Ukraine, avec deux buts d'écart qui pourraient s'avérer précieux au terme de la phase de poules. Rapidement, Eduardo Salvio délivre les siens sur pénalty (9e) à…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant