Le Bayern en démonstration, l'Atlético s'en sort

le
0
Le Bayern en démonstration, l'Atlético s'en sort
Le Bayern en démonstration, l'Atlético s'en sort

Pendant que le Barça avalait le Celtic (7-0), le Bayern marchait sur Rostov (5-0). De son côté, l'Atlético a obtenu son score préféré à Eindhoven (0-1). Et ce n'est pas tout.

FC Bâle 1-1 Ludogorets Razgrad

Buts : Steffen (80e) pour Bâle / Cafu (45e) pour Ludogorets

Les joueurs du FC Bâle ne s'attendaient probablement pas à souffrir autant pour marquer leurs premiers points dans cette nouvelle édition de la Ligue des Champions. Mais les Suisses, dominateurs, n'ont pas été suffisamment souvent dangereux sur le but de Ludogorets. Ce sont plutôt les Bâlois qui doivent faire avec quelques sueurs froides à cause des contres ultrarapides de leurs adversaires. Sur un premier long ballon en profondeur, Vaclik est vigilant. Sur le second, le gardien du FCB ne peut cependant rien faire. La frappe de Cafu en bout de course est imparable et permet à Ludogorets d'avoir un but d'avance à la mi-temps. Derrière au score, Bâle poursuit ses efforts mais reste trop imprécis. Toute la bonne volonté de Bjarnason, très en vue, n'y change rien. Ludogorets recule toutefois un peu trop et, finalement, une mauvaise claquette de Stoyanov permet à Steffen de marquer en bon renard des surfaces. Ce soir, mieux vaut un point que rien pour le FC Bâle.

Dynamo Kiev 1-2 SSC Napoli

Buts : Garmash (25e) pour Kiev / Milik (35e et 45e+2)

Gonzalo qui ? Le Napoli a un nouveau grand buteur, au jeu de tête terrible et précieux. Arkadiusz Milik a sorti ce soir son club d'un piège qui lui tendait grand les bras. À domicile, Kiev entame mieux sa rencontre et joue crânement sa chance. Le collectif parfaitement rodé des Ukrainiens, avec Yarmolenko pour initier les mouvements, trouve son aboutissement sur l'ouverture du score de Garmash. La réaction italienne ne se fait pas trop attendre. Milik égalise quelques minutes plus tard de la tête, avant de recommencer sur une action maladroite de la défense de Kiev. Ce doublé au moment où l'arbitre s'apprêtait à siffler la pause fait perdre le fil du match au Dynamo. Sydorchuk notamment tente de léser l'arbitre en cherchant à tout prix la faute dans la surface adverse. M. Collum ne se trompe pas et inflige un deuxième jaune au joueur de Kiev. À onze contre dix, le Napoli assure trois points sans forcer à l'extérieur.[BR…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant