Le Bayern écrase, le BVB à l'arrachée

le
0
Le Bayern écrase, le BVB à l'arrachée
Le Bayern écrase, le BVB à l'arrachée

Alors que le Bayern et le BVB ont encore et toujours gagné, le VfB a fait le gros coup du week-end en se payant le Herta Berlin, permettant ainsi au Bayer de prendre place sur le podium. Bonne opération aussi pour Mayence, tombeur de Schalke et qui revient à hauteur à la 5e place.

L'équipe du week-end: Stuttgart

Même privé de Daniel Didavi, son meilleur buteur, le VfB est parvenu à étendre sa série de matchs sans défaite, le septième. Mieux, on parle là d'une cinquième victoire d'affilée. Pourtant, en face, c'était le Hertha, surprenant troisième au début de cette journée. Mais les Souabes ont pu compter sur un très bon gardien, en la personne de Przemyslaw Tyton, qui a sorti toutes les tentatives d'Ibisevic et consorts. De l'autre côté, ce n'était pas mal non plus. Serey Die s'est chargé d'ouvrir le score en profitant d'une perte de balle des Berlinois suivie d'une première tentative repoussée de Maxim (encore excellent) par Jarstein, sa première réalisation en Bundesliga. Kostic, omniprésent, a conclu la marque tout seul comme un grand, une belle récompense pour une prestation XXL. Du coup, Stuttgart remonte à la 10e place. Jürgen Krammy fait du sacré travail : lorsqu'il a été nommé fin novembre, le club était relégable. Seul ombre au tableau, Ginczek, à peine remis de sa blessure au dos, s'est refait les croisés, comme en 2014.

L'homme du week-end: Pierre-Emerick Aubameyang

Forfait de dernière minute avant le match face à Hanovre, PEA a quand même trouvé le moyen de squatter les highlights du match en tribunes.

Guckt mal, was auf der Kette von @Aubameyang7 steht. Doch eindeutig #FCA, oder!?!? 😉😜🙊 #PEA pic.twitter.com/5yXP7mBXxr

— FC Augsburg (@FCAugsburg) February 13, 2016

Vous avez raté Hambourg-Gladbach (et vous n'auriez pas dû)

Le match qui part dans tous les sens par excellence, la quintessence de la Bundesliga. Incapable de s'imposer depuis la 14e journée, le HSV était des plus nerveux, au point d'être…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant