Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1

le
0
Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1
Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1

Alors que le Bayern n'a pas réussi à vaincre Gladbach pour s'offrir un nouveau titre à domicile, Dortmund continue de gratter des points et garde une infime chance de sauter son rival bavarois. Pendant ce temps, Leverkusen s'est officiellement qualifié pour la Ligue des champions. La bataille pour le maintien est, elle, toujours aussi folle.

Les équipes du week-end : Hoffenheim et Francfort

Cette année, la course au maintien est complètement folle. Et si Hoffenheim et Francfort finissent par se sauver, cette antépénultième journée restera gravée dans la mémoire des deux clubs. Mal en point, les deux équipes ont inscrit un but décisif dans les dernières minutes de leurs matchs respectifs à seulement quelques secondes d'intervalle, au point que les deux commentateurs de la Konferenz ont hurlé le nom des villes-hôtes quasiment en même temps. Si, du coup, pour Hoffenheim, une place en Bundesliga la saison prochaine semble assurée, la route est encore longue pour l'Eintracht. Mais ce genre de match gagné à l'arrachée est souvent bon signe pour l'avenir.

L'homme du week-end : Julian Brandt

Élu newcomer de la saison passée par le magazine 11Freunde, Julian Brandt a eu du mal en début d'exercice à confirmer les espoirs placés en lui. Seulement, depuis quelques journées, Leverkusen pète le feu, au point d'être une nouvelle fois qualifié pour la LDC, et c'est en grande partie grâce à son prodige. Lors de ses huit derniers matchs, il a distribué quatre caviars et inscrit six buts. Ce faisant, il devient le premier joueur de moins de 20 ans à marquer six buts en six matchs depuis Dieter Müller en 1974. Rien que ça. Et comme on sait que Joachim Löw n'a jamais pu résister aux charmes d'un petit gars qui monte, Brandt pourrait très bien être sélectionné pour l'Euro 2016 et remplir le quota du jeune qui est là pour apprendre et se faire jeter dans la piscine par Podolski. C'est ce qu'on appelle avoir un sacré sens du timing.

Vous comptiez rater Werder / Stuttgart ? On vous le déconseille.

Ce lundi soir, le Werder, 17e avec 31 points, accueille Stuttgart qui n'en…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant