Le Bayern cale, Dortmund perd, Schalke gagne enfin

le
0
Le Bayern cale, Dortmund perd, Schalke gagne enfin
Le Bayern cale, Dortmund perd, Schalke gagne enfin

Drôle de weekend où le Rekordmeister aura été contraint au nul par une volontaire équipe de Cologne, et où Dortmund n'aura pas su en profiter. Sinon, la joie était clairement du côté de Gelsenkirchen, où Schalke a explosé Gladbach pour signer sa première victoire de la saison.

L'équipe du weekend : FC Schalke 04

Ils sont là. Enfin. Ils, ce sont les premiers points acquis en championnat par le FC Schalke 04. Des points acquis lors d'une rencontre a priori compliquée face au Borussia Mönchengladbach. Une rencontre débloquée par un coup de sifflet, celui de Sascha Stegemann, pour une faute d'Ibrahima Traoré sur Eric-Maxim Choupo-Moting dans la surface. Le Camerounais se fait justice (52e), et tout se débloque : Breel Embolo double la mise quelques minutes plus tard (56e), Leon Goretzka la triple peu après (59e), avant qu'Embolo ne termine définitivement le taf (83e). 4-0 pour Schalke 04, première victoire de la saison pour les Knappen, qui peuvent enfin lancer leur saison. Markus Weinzierl et Christian Heidel, les hommes de base du nouveau projet du côté de Gelsenkirchen, peuvent souffler.

Le joueur du weekend : Vedad Ibisevic

La petite Zejna Ibisevic est née vendredi soir à Berlin, à 22h19. De quoi emplir de joie son papa, Vedad, qui a livré une très belle prestation le lendemain face au Hambourg SV. Un but à l'arrache à la 29e minute, un pénalty converti à la 70e, pour une victoire 2-0 des Herthaner, qui sont aujourd'hui dauphins du FC Bayern Munich. 20e doublé en Bundesliga pour Vedad Ibisevic, qui est co-meilleur buteur du championnat avec cinq buts, en compagnie de Pierre-Emerick Aubameyang, Chicharito, Robert Lewandowski et Anthony Modeste. Et donc papa pour la deuxième fois. Elle est pas belle la vie?

Vous avez raté RB Leipzig-FC Augsburg (et vous n'auriez pas dû) :

- Sur le papier, pas forcément la plus sexy des affiches du vendredi soir, mais sur le terrain, tout y était : de l'action, de l'intensité et deux équipes qui jouent la gagne, et non pour ne pas perdre. La preuve avec ces deux buts en trois minutes : c'est d'abord Emil Forsberg qui a ouvert les hostilités, en se montrant le plus prompt pour reprendre une balle mal renvoyée par Marvin Hitz (11e). Augsburg a…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant