Le basculement de la croissance vers les émergents au centre des AG 2012

le
0
(NEWSManagers.com) - Le " basculement" de la croissance des entreprises de l'Europe vers les pays émergents (Brésil, Russie et Sud-Est asiatique) a constitué le thème majeur d'une majorité d'assemblées générales du CAC 40 cette année, avec un quart des interventions consacrées à ce thème en moyenne et 28% des questions posées par les actionnaires, selon le bilan 2012 des assemblées générales réalisé par Capitalcom.

A l'inverse, la part des questions portant sur la Bourse a accusé un net recul en s'établissant à 16%, contre 20% en 2011. Preuve peut-être que les actionnaires s'inscrivent de plus en plus sur le moyen/long terme, faisant volontairement abstraction de la volatilité des marchés financiers.

La pertinence des systèmes de rémunération et le " say on pay " , c'est-à-dire le vote consultatif sur le dispositif de rémunération des dirigeants en AG ont également été scrutés dans plus d'un quart des Assemblées Générales, avec ? pour certaines d'entre elles - l'émergence d'un tout nouveau type de questions, telle que la corrélation entre la rémunération des dirigeants et la politique sociale de l'entreprise.

Enfin, et alors que le décret de l'article 225 du Grenelle II a été publié en avril dernier, la moitié des grandes entreprises ont présenté leur politique de responsabilité sociale comme une composante majeure de la croissance, qu'il s'agisse d'un avantage concurrentiel, d'un axe de différentiation ou encore d'un outil d'adaptation à l'évolution de la réglementation dans les pays matures. Toutefois, on observe un décalage entre la démarche d'intégration des entreprises, d'une part ; le type de questions posées par les actionnaires, d'autre part. La majorité d'entre eux procèdent encore " en silo " et n'associent pas encore l'extra-financier à la stratégie globale de l'entreprise.

Last but not least, la saison 2012 des assemblées générales s'est déroulée dans une certaine sérénité. Dirigeants et actionnaires du CAC 40 ont gardé leur sang froid et le " printemps des actionnaires " , qui a agité un certain nombre d'assemblées générales aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Suisse, n'aura donc pas pris en France...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant