Le baroud d'honneur de Jean-Marie Le Pen

le
2
Le baroud d'honneur de Jean-Marie Le Pen
Le baroud d'honneur de Jean-Marie Le Pen

Chacun dans son coin ! Un an après le rassemblement du 1er mai qui avait vu Jean-Marie Le Pen monter sur scène, en parka rouge, pour voler la vedette à sa fille, c'est une famille en rangs dispersés qui va de nouveau s'afficher dimanche. Oublié le traditionnel défilé, avec dépôt de gerbe au pied de la statue de Jeanne d'Arc place des Pyramides et grand meeting place de l'Opéra, pour Marine Le Pen.

Devant les menaces de Daech qui pèsent sur la présidente du FN, c'est en lieu clos que le parti réunira les siens à la mi-journée pour un banquet patriote, porte de la Villette. Deux mille personnes sont attendues. « Le défilé, ça devenait has-been. Et puis les militants se prenaient une fois sur deux la pluie. Il était temps que ça change », ajoute sa garde rapprochée.

Un point de vue que ne partage pas du tout Jean-Marie Le Pen. En gardien du temple, il veut perpétuer cette année encore la tradition. Rendez-vous est donc pris à dix heures, place des Pyramides. Mais combien seront-ils pour écouter celui qui a été exclu du FN en août dernier ? « S'ils sont 200, je pourrais dire que j'ai 200 copains. A plus de 1 000, ça deviendra un fait politique », note celui qui fêtera en juin ses 88 ans.

«Un ramassis de frustrés nourris par le désir de nuire à la présidente»

Depuis des mois, le vieux chef s'organise pour rallier les « déçus du Front national ». Il a lancé les comités « Jeanne, au secours ! » il y a quelques semaines, et repris contact avec certaines gloires passées du Front. A l'image de Lorrain de Saint-Affrique, parti au milieu des années 1990, qui occupe aujourd'hui le poste de conseiller politique. Carl Lang, ancien secrétaire général du FN, avait claqué la porte en 2008. Président du Parti de la France, il ne sera pas présent dimanche matin, mais il revoit régulièrement Jean-Marie Le Pen à son bureau de Montretout. En revanche Roger Holeindre — qui avait quitté le FN en janvier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 11 mois

    Il ne lui reste plus qu'a sucrer les fraises !!!

  • phili646 il y a 11 mois

    Il est cuit le vieux !!!