Le baron de la drogue El Chapo repris au Mexique

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    MEXICO, 9 janvier (Reuters) - Le Mexique a repris vendredi 
le baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman, en fuite depuis 
juillet dernier après une évasion spectaculaire d'une prison de 
haute sécurité via un tunnel de plus d'un kilomètre et demi de 
long. 
    Joaquin Guzman, chef du puissant cartel de Sinaloa, s'était 
déjà évadé une première fois en 2001, après une précédente 
capture en 1993. Il avait été capturé en février 2014 dans le 
nord-ouest du Mexique.  
    Il a été appréhendé lors d'un raid mené aux premières heures 
par les forces de sécurité à Los Mochis, dans son Etat natal de 
Sinaloa (nord-ouest), a précisé une source gouvernementale.  
    "Mission accomplie. Nous l'avons", a annoncé le président 
Enrique Peña Nieto sur son compte Twitter."Je veux informer tous 
les Mexicains que Joaquin Guzman Loera a été arrêté." 
    L'opération a impliqué des unités d'élite mexicaines ainsi 
que des agents de la DEA, l'agence antidrogue américaine, et du 
corps des US Marshals, bras armé du département de la Justice, a 
indiqué un haut responsable de la police mexicaine.  
    Cinq personnes ont été tuées et six autres capturées lors du 
raid, a précisé la marine mexicaine. 
    En octobre dernier, le célèbre narcotrafiquant, qui serait 
âgé de 58 ans, avait échappé de peu aux forces de sécurité qui 
le traquaient dans le nord-ouest du Mexique. Il avait été blessé 
au visage et à une jambe. 
    L'évasion spectaculaire du caïd, recherché par les 
Etats-Unis pour trafic de cocaïne et blanchiment d'argent, qui 
fut un temps sur la liste Forbes des milliardaires, constituait 
un affront pour Enrique Peña Nieto, qui s'était juré de le 
remettre derrière les barreaux. 
    Le procureur général a précisé que Joaquin Guzman avait été 
renvoyé dans le même établissement pénitentiaire dont il s'était 
échappé il y a six mois. 
    Il a également déclaré que le nacrotrafiquant s'était dans 
un premier temps échappé via un égoût lors d'une première 
tentative d'appréhension avant d'être attrapé alors qu'il 
s'apprêtait à fuir à bord d'un véhicule. 
    La justice mexicaine a approuvé l'été dernier un mandat 
d'extradition émis par les Etats-Unis à l'encontre du 
narcotrafiquant, qui pourrait donc être transféré en territoire 
américain.  
    C'est après son évasion de 2001, obtenue en soudoyant des 
gardiens, qu'"El Chapo" ("le petit" -- il mesure 1,67 m) a bâti 
sa réputation au Mexique en devenant le roi du trafic de drogue 
le long du Rio Grande après une guerre sans pitié avec les 
autres cartels. 
 
 (Veronica Gomez; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant