Le baril de brut bondit, la Russie soutient clairement l'accord d'Alger

le
0

(AOF) - Les opérateurs du marché pétrolier n'avaient plus vu ça depuis août 2015, juste avant la dégringolade des cours qui a conduit à un plus bas en début d'année. Le cours du WTI bondit de 3,25% à 51,48 dollars et celui du Brent a gagné 3,2% à 53,6 dollars, soutenus par la perspective d'une baisse de la production des pays membres de l'Opep. Aujourd'hui, c'est le président russe Vladimir Poutine qui a dit soutenir l'accord d'Alger qui prévoit une baisse de 33,47 millions de barils (en août) à une fourchette 32,5-33 millions de la production quotidienne de l'Opep.

Parallèlement, les déclarations de responsables du marché pétrolier se multiplient ces dernières semaines, indiquant que la demande d'or noir au niveau mondial devrait croitre d'ici la fin de l'année et en 2017.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant