Le Barça tombe à Anoeta

le
0
Le Barça tombe à Anoeta
Le Barça tombe à Anoeta

Le but contre son camp de Jordi Alba dès les premières secondes de jeu annonçait une soirée difficile pour Barcelone. Ce fut le cas. Brouillons devant, fragiles derrière, les Catalans s'inclinent 1-0 à Anoeta face à une vaillante équipe de la Real Sociedad. Les hommes de Luis Enrique restent derrière le Real Madrid au classement.


R. Sociedad - Barca
(1-0)

J. Alba (2' csc) pour Real Sociedad


A défaut de reprendre la tête, le Barça s'est pris la tête sur la pelouse trempée d'Anoeta. Il s'est aussi cassé les dents sur la défense de la Real Sociedad et Martin Montoya a perdu un rein et deux côtes sur une feinte de corps de Sergio Canales. Voilà pour le point anatomie. Pour ce qui est du classement, les joueurs de Luis Enrique, dont le choix de se passer de Messi et Neymar au coup d'envoi va faire jaser de l'autre côté des Pyrénées, ratent le coche. Avec une attaque sans relief et une défense frileuse, les Catalans s'inclinent logiquement en terre basque et ne profitent donc pas de la défaite du Real Madrid à Valence et de la fin de sa série de victoires pour remonter sur le trône de la Liga. A l'inverse, la Real Sociedad, héroïque ce soir, s'offre un bon bol d'air au classement et David Moyes une première victoire de prestige.
Le joli csc de Jordi Alba
Messi, Alves, Ter Stegen, Neymar, Pique, Rakitic. Ils sont là, bien là, mais en survet', doudoune et bonnet sur le banc. Aux premières loges pour assister au coup de tête de Jordi Alba parfaitement placé au ras du poteau... de Claudio Bravo et à l'ouverture du score pour les Basques après une poignée de secondes de jeu (1-0, 2ème). En 2015, Luis Enrique est donc du genre à faire des surprises de dernière minute et se passer de quelques uns de ses hommes de base pour le déplacement à Anoeta. Visiblement pas le meilleur choix. Car si, après un début de match vraiment pas rassurant, les Barcelonais monopolisent le ballon, ils n'en font pas grand chose. Vraiment pas grand chose. Face au bloc bas de la Real, les Catalans sont fades, sans idée, sans vitesse. Un coup franc de Xavi au dessus, puis une frappe de Pedro encore plus au dessus, c'est tout ce qu'il y a à grignoter. Et lorsque que les Blaugranas accélèrent, que Jordi Alba entre dans la surface et que son centre termine sa course sur le bras d'Antosegui, l'arbitre ne siffle rien. On est finalement plus proche du 2-0 quand, d'une géniale...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant