Le Barça tient bon face à la Real

le
0
Le Barça tient bon face à la Real
Le Barça tient bon face à la Real

Émoussé après son grand match face au Bayern Munich, le Barça est parvenu à s'imposer contre la Real Sociedad, grâce à Neymar et Pedro (2-0). Une victoire au forceps, mais ô combien importante en vue de son duel à distance avec le Real Madrid.


Barça - R. Sociedad
(2-0)

Neymar (51'), Pedro (85') pour FC Barcelone


En ce moment, Messi et Neymar sont comme Batman et Robin. Deux justiciers prêts à assiéger Berlin City et offrir une paix dans un monde beaucoup trop gangréné par la violence. Et il faut bien le dire, voir des dribbles, des crochets et des petits ponts, c'est plus agréable que d'observer un tacle mal maîtrisé, un coup de coude dans la tête ou même une frappe dans les bijoux de famille. Dès lors, le petit soupçon de beauté va arriver à la 51ème minute de jeu au Nou Camp. Depuis sa Batmobile, Messi observe son copain Xavi adresser un centre à destination de la surface de réparation. Touché par Inigo Martinez puis Piqué, le ballon file vers Robin, en position offensive. D'une tête bien placée, le Brésilien fait respecter la justice en ouvrant le score devant la Real Sociedad, qui avait pourtant sorti son Joker en la personne de Geronimo Rulli. Mais il n'en sera rien. Le Barça prend les devants, et se dirige de plus en plus vers un vingt-troisième titre en Liga. Au grand dam du Real Madrid.
Rulli bloque MSN
Pour commencer la rencontre, Luis Enrique décide de faire tourner son effectif en vue de la demi-finale retour prévue contre le Bayern Munich, mardi prochain. Parce que rien n'est jamais joué d'avance, en C1 comme en Liga. Avec seulement deux points d'avance sur le Real, Lucho se permet de faire reposer Busquets, Jordi Alba et Rakitic, Claudio Bravo reprenant sa place dans le but, comme convenu en Liga. En face, le Sherlock Moyes se contente d'aligner son équipe la plus vivace, avec Carlos Vela en pointe et Sergio Canales pour tenter de servir au mieux le "dégouté du football". La technique est plutôt payante en début de partie, puisque le Barça ne prend pas tout de suite le contrôle des opérations. Qu'importe, ce n'est qu'une question de minutes. Sur le côté droit, Daniel Alves trouve Messi dans la surface. La Puce saute et place une tête puissante, que Geronimo Rulli doit claquer en corner. Rebelote cinq minutes plus tard,…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant