Le Barça sacré, le maintien à décider

le
0

Officiellement sacré champion de cette Liga, le Barça a tué tout suspense dans la course au titre. L'indécision est, elle, bien présente dans la course pour la Ligue Europa et le maintien, ce qui annonce une dernière journée des plus bandantes.

L'equipe du week-end : FC Barcelone


Quelques minutes avant le début de cette finale de Liga, la feuille de match tombe : pas de Luis Suárez, ménagé en vue des échéances royale et continentale. Forcément, sans leur pointe, Pedro Rodríguez complète le trio offensif. Une titularisation qui ne change en rien le plan de bataille de Luis Enrique, ni les combinaisons endiablées de l'Argentin, du Brésilien et du Canarien. Longtemps maîtrisé à défaut d'être embêté par l'Atlético, ce Barça prend son temps. Malgré deux possibles penaltys non sifflés, et un coup franc du Diez caressant la transversale d'Oblak, la mi-temps est atteinte sur un score nul et vierge. Un temps titillés à distance par le Real et l'ouverture du score de Cristiano Ronaldo, les Blaugrana appuient sur l'accélérateur. Les pieds de velours de Messi permettent l'ouverture du score, suite à un subtil échange avec Pedro. Sans frayeur, ils gèrent ce maigre et décisif avantage. Et explosent de joie au coup de sifflet final d'un match en forme de passation de pouvoir. La victoire, à l'instar de ce titre, est indiscutable : la meilleure équipe d'Espagne, et de Catalogne, est sacrée.

Vous avez raté Elche/Athletic Bilbao et vous n'auriez pas dû


De cette rencontre face à un Elche déjà sauvé, l'Athletic Bilbao espérait un succès, histoire de continuer à croire en ses chances pour une qualification européenne. Du rêve à la réalité, il y a eu 90 minutes complètement folles. La tête à l'envers, les idées dans les vestiaires, les Basques s'offrent un handicap conséquent lors du premier acte. Jonathas, pointe brésilienne suivie de près par Monaco, inscrit un premier but qui doit beaucoup à la lenteur de l'arrière-garde des Leones. Une défense complètement aux abois juste avant la pause, ce même Brésilien profitant des contestations adverse et de sa…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant