Le Barça s'offre la belle sévillane

le
0
Le Barça s'offre la belle sévillane
Le Barça s'offre la belle sévillane

Dans une rencontre à couper le souffle, le FC Barcelone poursuit sa série d'invincibilité face à son dernier bourreau en date, le FC Séville (2-1). Comme par hasard, Lionel Messi était encore époustouflant.

FC Barcelone 2-1 FC Séville

Buts : Messi (30e) et Piqué (48e) pour le Barça // Vitolo (20e) pour le FC Séville.

Entre le FC Barcelone et le FC Séville, une première confrontation avait éclaté l'été dernier. Un match encore dans toutes les têtes, où le Barça avait fini par triompher après une très longue bataille de 120 minutes. Puis il y avait eu cette revanche torride, où Séville avait fait chuter des Blaugranas orphelins de Lionel Messi dans son Sanchez-Pizjuan. Un partout, balle au centre. C'est donc en toute logique que tous les fans de football souhaitaient voir une belle. Comme un troisième combat entre Mohammed Ali et Joe Frazier. Le lieu du duel n'est pas à Manille, mais au Nou Camp. Et le fameux duel bascule à la 30ème minute de jeu, alors que Séville mène aux points.

Luis Suarez vient de se faire crocheter par Adil Rami à l'entrée de la surface. L'arbitre indique un coup franc bien placé, un tantinet sur la gauche. Deux hommes postulent pour le frapper, ou plutôt deux surhommes : Lionel Messi et Neymar. Depuis sa ligne, le gardien Sergio Rico tente de deviner ce que prévoient les deux lascars. Hélas pour lui, Leo est imprévisible. D'une frappe du gauche comparable à un crochet destructeur, la Pulga décide de solliciter Rico sans passer au-dessus du mur. Le portier vient d'anticiper, et ne peut qu'avoir le luxe d'observer la balle se loger dans sa lucarne. Le temps s'arrête, Messi avance, encore et toujours.

Quand c'est trop, c'est Vitolo


Pour ce choc entre champions d'Europe, le stade s'est rempli de fort belle manière. D'une, parce que l'on sait que cette opposition débouche rarement sur une rencontre pauvre en spectacle et de deux, parce que le Barça peut à nouveau faire un pas supplémentaire vers une Liga qui lui tend les bras. Mais pour cela, il faut faire face à un adversaire redoutable. Un adversaire qui connaît les failles de ce Barça-là d'une part, et un collectif capable de mettre en péril la série incroyable de 33 matchs…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant