Le Barça s'amuse du Depor

le
0
Le Barça s'amuse du Depor
Le Barça s'amuse du Depor

Un temps empruntés, les Blaugranas ont attendu le doublé de Rafinha pour venir à bout de la résistance du Deportivo La Corogne. Finalement largement vainqueurs (4-0), ils reviennent au contact de la tête du classement et se rassurent après des dernière sorties délicates.

FC Barcelone 4-0 RC Deportivo La Corogne

Buts : Rafinha (21e, 36e), Luis Suarez (43e) et Messi (58e) pour Barcelone

Rafinha n'aime pas procurer des migraines à son entraineur, mais aussi second père, Luis Enrique. Tout en militant, gentiment mais sûrement par voie de presse, pour un rôle majeur dans ce Barça post-sanction FIFA après sa vilaine blessure de la saison passée, l'international brésilien parle encore mieux avec ses pieds. Preuve en est, il libère ses comparses blaugrana, un tantinet mollassons au coup d'envoi, d'un doublé express (21' puis 36') qui renvoie le Deportivo La Corogne à ses études. Installé sur le flan droit d'un système atypique du côté du Camp Nou, titularisation de trois défenseurs centraux oblige, il rappelle que le champion en titre dispose d'une multitude d'armes létales qui ne se limite pas au trio sud-américain de la MSN. Cela dit, les facéties de Neymar, la facilité de Luis Suarez à se créer des occasions et le retour de blessure de Messi restent les armes favorites de ce Barça qui renoue avec le succès après sa nuit sans de Vigo. De retour au contact du FC Séville, du Real et de l'Atlético en tête de la Liga, les Catalans attendent désormais de pied ferme la réception du Manchester City de Pep Guardiola.

Le Depor reste à quai


Avant ces considérations arithmétiques, Luis Enrique se ronge pourtant quelques ongles à la vue du début de match de ses protégés. Malgré une première alerte découlant des pieds de Neymar, dont la reprise sur un centre plongeant de son acolyte Rafinha fracasse la barre transversale galicienne, les velléités catalanes restent brouillonnes. La faute à un système innovant, offrant à l'assise blaugrana une solidité remise en question depuis la débâcle du Balaidos mais la privant d'une première relance pouvant briser le bloc adverse, mais également à la volonté de jouer du Depor.

Forts dans les duels, précis dans les transmissions, les Blanquiazules récitent leurs gammes jusqu'à l'apparition de Rafinha, trouvé dans la surface par Suarez, qui envoie une lourde frappe que ne peut qu'effleurer Lux. L'ouverture du score des Culés est dure à avaler pour le Depor, d'autant plus qu'elle…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant