Le Barça peut-il vraiment déménager ?

le
0
Le Barça peut-il vraiment déménager ?
Le Barça peut-il vraiment déménager ?

Innover ou rénover ? Les dirigeants du Barça sont en pleine réflexion quant au futur de leur stade, leur fameux et prestigieux Camp Nou. Deux projets s'opposent actuellement. Le premier consiste en un aménagement du stade actuel, le second vise tout simplement à la construction d'une nouvelle enceinte. Quelle que soit l'option choisie, le Barça conservera le plus grand stade d'Europe avec à la clef une augmentation d'environ 5 000 places de sa capacité d'accueil (98 787 places actuellement). Autre certitude, déménagement ou non, les travaux permettront au stade du club catalan de se doter d'un toit et donc d'être entièrement couvert.

Les socios auront leur mot à dire

Selon le porte parole du club, une décision sera prise lors de la première quinzaine du mois de janvier. L'option choisie par les dirigeants devra ensuite être soumise aux socios du club qui voteront par référendum. Si l'on voit mal les supporters catalans privilégier le déménagement et quitter leur enceinte historique, un autre aspect non négligeable devrait très certainement peser dans la balance. Le coût éventuel des travaux n'est bien évidemment pas le même qu'il s'agisse de travaux d'aménagements ou de la construction d'un nouveau stade.

Du naming pour financer l'agrandissement ?

Selon les medias espagnols une rénovation couterait entre 300 et 400 millions d'euros contre deux fois plus pour l'option déménagement. Une différence qui pourrait bien faire réfléchir les dirigeants du Barça dont le club est toujours endetté à hauteur de 330 millions. Du côté du Barça, on privilégie la reconstruction du stade, et on envisage pour le financer d'associer le nom Camp Nou à celui d'une grande marque mondiale. Du côté de la ville, le maire se dit prêt à collaborer avec le FC Barcelone peu importe le projet retenu, même si la préférence de Xavier Trias serait la construction d'une nouvelle enceinte dans le nouveau quartier universitaire de sa ville. Dans une cité déjà très bien dotée en stade, l'édile voit ici l'occasion d'entamer un nouveau chantier, capable de créer des emplois et de doper l'activité de sa ville, en pleine disette économique.

Par Julien Taxis

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant