Le Barça ne prend qu'une option

le
0

Malmené une demi-heure jusqu’à l’expulsion de Fernando Torres, le FC Barcelone a su réagir en seconde période pour s’imposer avec seulement un but d’avance. L’Atlético Madrid, recroquevillé devant son but pendant une heure, peut encore rêver d'exploit dans une semaine à domicile.

Le debrief

Si, dans les écoles de foot, un professeur aimerait illustrer ce qu’est une attaque-défense à ses élèves, il n’aura qu’à passer la vidéo de la seconde période de ce Barça-Atlético. Pourtant, la physionomie de la première demi-heure ne prédestinait pas une telle issue lors de ces retrouvailles entre les deux premiers de Liga. Trois jours après sa défaite surprise face au Real Madrid, le FC Barcelone a en effet eu toutes les peines du monde en début de partie à imposer son jeu. L’Atlético Madrid, où les Français Antoine Griezmann et Lucas Hernandez étaient titulaires, en a profité pour ouvrir la marque. Non pas sur un contre dont il a le secret mais sur une action construite conclue par un Fernando Torres de retour en forme. Mais « El Nino » n’a pas fait preuve de maturité par la suite en écopant de deux jaunes stupides pour des interventions en retard. Et ce rouge pris à la 35eme minute a été le véritable tournant du match. Car, au retour des vestiaires, les Catalans ont retrouvé leurs esprits et ont mis le feu devant le but de Jan Oblak. Neymar a notamment lancé plusieurs banderilles mais c’est bien l’inévitable Luis Suarez qui les a plantées. Son doublé en onze minutes (63eme et 74eme) a permis au Barça de prendre les devants dans une partie à sens unique. A dix, les Madrilènes ont rarement autant suffoqué mais, malgré parfois une dizaine de joueurs dans leur surface, ils sont repartis de Barcelone avec « seulement » une courte défaite (2-1). Au courage. De quoi se frotter les mains avant un match retour qui s’annonce indécis tant les Barcelonais ont montré parfois un visage inquiétant lors de cette manche aller.

Le film du match

19eme minute Première grosse occasion pour le Barça. D.Alves récupère sur son côté droit le ballon et envoie un superbe centre au second poteau. Neymar devance Juanfran mais sa tête termine au-dessus de la barre d’Oblak. 24eme minute Sur une touche, Griezmann réussit un beau contrôle orienté et parvient à armer une frappe du gauche à ras de terre. Cela termine de peu à côté du poteau gauche de Ter Stegen. 25eme minute (0-1) L’Atlético ouvre la marque ! Gabi trouve dans l’intervalle Koke. Piqué vient à sa rencontre et dézone. Le milieu de l’Atlético en profite pour lancer dans la surface F.Torres qui frappe avant le retour de D.Alves et Mascherano. Le ballon passe entre les jambes de Ter Stegen. 32eme minute Côté gauche, F.Torres lance Griezmann dans la profondeur. Le Français résiste au retour d’Alba et réussit une belle demi-volée du gauche. Enorme arrêt de Ter Stegen qui repousse en corner sur sa gauche. 35eme minute Deuxième jaune pour F.Torres, auteur d’une nouvelle faute stupide à retardement sur Busquets. L’attaquant espagnol est logiquement expulsé. 49eme minute Magnifique Messi ! Côté gauche, Neymar envoie un petit centre vers Messi. Griezmann est un peu en retard et l’Argentin réussit un magnifique enchaînement contrôle-retourné acrobatique devant Godin. Malheureusement pour le FC Barcelone, cela file juste à côté du poteau gauche d’Oblak qui semblait battu. 51eme minute La barre pour Neymar ! Le Barça pousse. Et l’ailier brésilien est encore servi sur le côté gauche de la surface madrilène. Sa frappe enroulée du droit devant Saul Niguez est presque parfaite mais elle heurte la barre d’Oblak, encore une fois chanceux sur ce coup-là. 56eme minute Messi prend la balle aux 25 mètres, côté gauche. L’Argentin repique sur son pied gauche et frappe fort à ras de terre. Personne ne contre sa frappe et Oblak réalise un bel arrêt au sol sur sa droite. 62eme minute Encore une frappe très dangereuse signée Neymar, qui a repiqué dans l’axe. Son tir enroulé du droit flirte avec le poteau gauche d’Oblak. 63eme minute (1-1) Bien décalé à droite par Messi, D.Alves trouve au second poteau Alba qui manque sa volée du gauche. Mais cela file dans les six mètres et L.Suarez n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. L’Uruguayen n’est pas hors-jeu sur le coup. 74eme minute (2-1) Le Barça prend l’avantage. Messi trouve L.Suarez dans la surface qui décale à droite avec un peu de réussite D.Alves. Le latéral brésilien envoie un nouveau superbe centre dans l’axe vers l’Uruguayen qui place une tête splendide entre les deux centraux madrilènes. Oblak ne peut rien.

Les joueurs à la loupe

FC Barcelone Intraitable L.SUAREZ ! Très discret, l’attaquant uruguayen est sorti de sa boîte après l’heure de jeu pour égaliser grâce à un but de renard des surfaces puis en doublant la mise d’une tête parfaite. Pourtant, c’est bien NEYMAR, le plus remuant comme face au Real, qui s’est montré le plus dangereux. Cependant, le Brésilien n’a pas eu de réussite sur ses tentatives, comme sur sa frappe repoussée par la barre d’Oblak. MESSI a encore été un peu retrait. Quelques petites fulgurances mais l’Argentin nous a habitués à largement mieux. En revanche, D.ALVES, fautif sur le but de la victoire du Real samedi, s’est bien rattrapé. Impeccable derrière, le Brésilien a surtout signé des centres très précis, dont deux se sont transformés en but. ALBA a également apporté, offensivement, mais moins que son alter ego côté droit. Fautif sur le but de F.Torres, PIQUE et MASCHERANO ont profité de l’expulsion de l’Espagnol pour passer un match finalement plutôt tranquille. Ils sont parvenus à museler les quelques contres adverses. Impressionnant face au Real, BUSQUETS a pioché ce mardi soir. Le milieu espagnol a eu du mal à imposer son physique. RAKITIC a lui aussi signé une prestation décevante. Le Croate semble avoir une baisse de régime physiquement ces derniers temps. En revanche, INIESTA a joué à son niveau habituel, même s’il a eu du mal à être trouvé en première période. Enfin, dans son but, TER STEGEN a vu la frappe de F.Torres lui passer entre les jambes. Mais l’Allemand s’est parfaitement rattrapé avec un magnifique arrêt devant Griezmann. Il n’a plus été sollicité ensuite. Atlético Madrid Mais qu’est-ce qui a pris à F.TORRES ? Cette question restera sans réponse tant l’attaquant espagnol avait bien débuté sa rencontre. En jambes, il avait marqué son premier but depuis deux ans en C1. Avant de commettre des fautes à retardement et de logiquement être expulsé à la 35eme minute après avoir écopé de deux jaunes… Aligné à ses côtés, GRIEZMANN a été tout proche de doubler la mise par il est tombé sur un énorme Ter Stegen. Discret par la suite, le Français s’est surtout concentré sur les tâches défensives après l’expulsion de son coéquipier. C’est CARRASCO qui est lui passé en pointe. Le Belge a fait beaucoup de bien à son équipe lors de remontées de balle fulgurantes. Après avoir beaucoup couru, il a été remplacé par A.FERNANDES (53eme). Il n’a fait que suivre le ballon des yeux et se contenter de colmater les espaces. Au milieu, très gros match de la paire KOKE- GABI qui a ratissé un nombre incalculable de ballons. Le premier a signé une magnifique passe décisive sur l’ouverture du score. SAUL NIGUEZ a lui aussi signé une bonne copie, même s’il a dû encore beaucoup défendre. Malgré ses 20 ans, L.HERNANDEZ a montré beaucoup de maturité dans l’axe de la défense des Colchoneros. Un match au presque parfait, même s’il a été tout proche du rouge en fin de partie. Le Français était associé à l’intraitable GODIN. L’Uruguayen a encore été très impressionnant dans les duels, mais il n’a pas eu l’occasion de beaucoup monter pour placer sa tête sur les coups de pied arrêtés offensifs… Très présent offensivement, même lorsque son équipe était à dix, FILIPE LUIS a été très bon sur son côté gauche. JUANFRAN a lui bien commencé mais il a subi de plein fouet les dribbles de Neymar après la pause. Il a fait ce qu’il a pu par la suite. S’il ne peut rien sur le but de L.Suarez, OBLAK a réalisé quelques bels arrêts mais il a aussi parfois rendu le ballon trop vite à l’adversaire.

Monsieur l’arbitre au rapport

Comme bien souvent, très bon match de la part de M.Brych. L’arbitre allemand a eu raison d’expulser F.Torres, auteur de plusieurs grosses fautes. Il a sorti énormément d’avertissements (huit pour l’Atlético et trois pour le Barça) mais ils étaient tous mérités. Il a peut-être été un peu trop indulgent envers L.Hernandez, auteur d’une faute qui semblait annihiler une action de but. En revanche, l’intervention du Français sur Messi à la 85eme minute dans sa surface est très limite mais un penalty aurait été très sévère.

Ça s’est passé en coulisses…

- Luis Enrique n’a fait dans l’originalité en alignant exactement le même onze que lors de la défaite face au Real Madrid samedi dernier. - Diego Simeone a lui opté pour une attaque Griezmann-F.Torres. De son côté, A.Fernandez a débuté sur le banc. Le Français L.Hernandez a été titularisé aux côtés de Godin. - « Si le PSG montre de l’intérêt pour Neymar, on pourra discuter, a lancé l’agent de l’ailier brésilien dans les colonnes de L’Equipe lundi. Un contrat peut aussi être résilié, à condition de payer la clause libératoire (ndlr : fixée à 193 M€). Je m’entends bien avec Olivier Létang et Nasser Al-Khelaïfi mais pour l’instant, nous n’avons pas discuté de ça. »  

La feuille de match

C1 (Quarts aller) / FC BARCELONE - ATLETICO MADRID : 2-1

Camp Nou (99 000 spectateurs environ) Temps clair – Pelouse parfaite Arbitre : M.Brych (ALL) (7) Buts : L.Suarez (63eme et 74eme) pour le FC Barcelone - F.Torres (25eme) pour l’Atlético Madrid Avertissements : Busquets (48eme), L.Suarez (70eme) et Mascherano (82eme) pour le FC Barcelone - F.Torres (29eme et 35eme), Koke (33eme), Filipe Luis (61eme), Griezmann (73eme), L.Hernandez (78eme), Oblak (79eme) et A.Fernandez (86eme) pour l’Atlético Madrid Expulsion : F.Torres (35eme) pour l’Atlético Madrid FC Barcelone Ter Stegen (5) - D.Alves (7), Piqué (5), Mascherano (6), Alba (6) - Rakitic (4) puis Rafinha (63eme), Busquets (4) puis Sergi Roberto (80eme), Iniesta (cap) (6) puis Ar.Turan (83eme) - Messi (6), Neymar (7), L.Suarez (8) N'ont pas participé : Bravo (g), Bartra, Vermaelen, Munir Entraîneur : L.Enrique Atlético Madrid Oblak (6) - Juanfran (5), L.Hernandez (6), Godin (7), Filipe Luis (7) - Saul Niguez (5) puis Correa (90eme), Koke (6), Gabi (cap) (6), Carrasco (6) puis A.Fernández (53eme) - Griezmann (5) puis Partey (76eme), F.Torres (3) N'ont pas participé : Moya (g), Gámez, Kranevitter, Vietto Entraîneur : D.Simeone
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant