Le Barça malaxe Villarreal

le
0
Le Barça malaxe Villarreal
Le Barça malaxe Villarreal

Les Blaugrana ont attendu le second acte pour écraser le sous-marin jaune (3-0). Neymar, magnifique double buteur, et Busquets, boussole à la technique léchée, permettent ainsi au FCB de retrouver les cimes de la Liga avant un Clasico qui s'annonce excitant.

FC Barcelone 3-0 Villarreal CF

Buts : Neymar (60', 85') et Luis Suarez (70') pour le Barça.

Longtemps problématique, l'absence de Lionel Messi pousse le Barça à se réinventer. Une mutation sans dénigrer la nature blaugrana qui passe, inévitablement, par les pieds de Neymar et le cerveau de Sergio Busquets, véritables ciment du jeu du Mes que depuis le 26 septembre dernier. Contre Villarreal, cette connexion débloque, une nouvelle fois, les débats en faveur des hommes de Luis Enrique. Suite à un premier acte disputé et équilibré, la sentinelle barcelonaise invente une passe laser qui, en plus d'éliminer la moitié des Amarillos, tombe dans les pieds du Brésilien.



Auteur de sa dixième banderille en Liga, puis de sa onzième sur un coup du sombrero, Neymar offre par la même un succès vital au Barça. Désormais aux commandes, en attendant le résultat des Merengues en terre andalouse, les Catalans peuvent se tourner vers le Clasico avec le sentiment du devoir accompli. Car plus que les deux pions du binôme sud-américain, ce Barça retrouve une réelle solidité défensive. Pour sûr, il enchaine quatre rencontres sans encaisser le moindre but pour la première fois de l'exercice. Une nouvelle clean-sheet qui raconte les progrès de ces Blaugrana, en difficulté face à ce même Villarreal en février dernier.

Une succulente bataille pour la terre du milieu


Le Camp Nou s'en souvient encore. En l'espace de dix jours, le Submarino Amarillo se la joue insubmersible et pousse le Barça dans ses derniers retranchements. De ces deux épisodes, les Blaugranas s'en sortent par deux succès, presque homériques, qui les lancent plein fer en direction du triplé. Messi, dynamiteur des dernier affrontements, sur le flan, Villarreal retrouve l'antre des Culés sans le moindre complexe. Et presse haut, très haut. Ce positionnement étouffe un co-leader de Liga qui peine à relancer de son camp. Pour preuve, Claudio Bravo, sous pression dans sa surface, fait parler sa vista pour se sortir de la nasse des hommes de Marcelino. Idem, la plus franche opportunité locale…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant