Le Barça gobe Gijón

le
0
Le Barça gobe Gijón
Le Barça gobe Gijón

Facile, le FC Barcelone devient leader virtuel de Liga par une lourde manita dans le fief de Gijón (0-5). Sans Messi, Suárez et Neymar se sont rempli la panse avant la semaine de C1.

Sporting Gijón 0-5 FC Barcelone

Buts : Suárez (29e), Rafinha (31e), Neymar (81e, 88e) et Arda (85e) pour le Barça.

"Comment faire sans Messi pendant trois semaines ?" Elle est là, la grande interrogation que tous les fans de phénomènes paranormaux se posent à tue-tête depuis la blessure de La Pulga. En tête de liste, le FC Barcelone se creuse la tête. Le cortex blaugrana doit composer sans son facteur X, même si le Y et le Z, comprendre Luis Suárez et Neymar, sont toujours là. Deux bonnes nouvelles malgré la mauvaise, en vérité. Contre le Sporting Gijón, le Brésilien est l'élément déclencheur du tournant du match. Une passe en profondeur bien sentie, pour lancer Sergi Roberto côté droit. S'ensuit un centre tendu repris au cordeau par le crâne de Rafinha. Après une demi-heure de jeu, l'affaire est entendue, mais le spectacle continue.

Molinon grata


Les étoiles de la Ligue des champions, c'est la semaine prochaine. Luis Enrique le sait, et si le technicien s'agite comme une maraca dès le début de rencontre, son retour en terre natale est avant tout marqué par un turn-over massif. Messi out, ce sont aussi Iniesta, Rakitić, Mascherano et Jordi Alba qui laissent leurs places de titulaires au profit, respectivement, d'Arda, Rafinha, André Gomes, Mathieu et Digne. Passé les préliminaires, l'enceinte du Molinon se chauffe à blanc pour mettre un coup de pression sur son hôte barcelonais.

Emporté dans son élan, Marc-André ter Stegen sort de sa surface ballon en main à l'entrée de la surface. Une maladresse sans conséquence, puisque Víctor Rodríguez foire le bon plan dans la foulée. Si le Barça ne trouve pas encore un rythme de croisière, les premières ébauches de but apparaissent. André Gomes dessine deux frappes dans les nuages, puis Arda Turan trouve Luis Suárez à la limite du hors-jeu. Un grand pont sur le gardien plus tard, El Pistolero inscrit dans le but vide son cinquième but en championnat (29e). Dépassé, Amorebieta joue au charcutier, mais le coup de fuet catalan arrive par ce coup de tête signé Rafinha (31e). Désormais, place…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant