Le Barça fait la teuf, Jémez au cœur tendre

le
0
Le Barça fait la teuf, Jémez au cœur tendre
Le Barça fait la teuf, Jémez au cœur tendre

253. Ce nombre ornait tous les quotidiens sportifs d'Espagne du dimanche. Oui, Lionel Messi est évidemment le centre de toutes les attentions de cette nouvelle journée de Liga. Enfin, presque toutes. Sergio Ramos, Paco Jémez ou encore David Moyes avaient eux aussi leur mot à dire.

  • L'équipe du week-end Elle est là, l'équipe sensation du moment. Et heureusement, serait-on tenté de dire. Qualifié pour la Ligue des champions en début de saison en sortant Naples au tour préliminaire, Bilbao n'a ensuite plus rien montré. Ou plutôt si : des erreurs monumentales et très coûteuses, comme cette défaite 1-0 à domicile contre Grenade suite à une bévue d'Iturraspe, caractéristique des lacunes basques. Dès lors, sa probante victoire contre l'Espanyol Barcelone ce vendredi (3-1) est un événement. Cela fait maintenant quatre journées que la troupe d'Ernesto Valverde n'a plus connu la défaite en Liga (trois victoires et un nul). Désormais onzièmes, les Leones pointent à six points des places européennes. Le secret de la réussite est-il dans la pelote d'avant-match ?

  • Le Don Quichotte du week-end À force de claquer but sur but depuis ses 17 piges pour le même club, Lionel Messi allait bien finir par devenir meilleur buteur de l'histoire de la Liga. Bah voilà, c'est fait depuis le carton du Barça infligé à Séville (5-1) et son triplé magnifique. Au cœur de rumeurs l'envoyant en Angleterre cette semaine, le quadruple Ballon d'or a donné sa réponse au Nou Camp contre un adversaire potentiellement dangereux. Porté en triomphe en pleine rencontre, La Pulga a ensuite publié un mot plein de tendresse sur Facebook, accompagné d'une vidéo : "Quand j'ai marqué ce but, mon premier en Liga, je n'imaginais pas pouvoir battre le record et encore moins celui du grand Telmo Zarra. Aujourd'hui, j'y suis parvenu grâce au soutien de très nombreuses personnes qui m'ont aidé pendant toutes ces années. Le record est pour eux tous, merci d'avoir toujours été avec moi. Il est aussi pour tous ceux qui m'ont soutenu et qui ne sont plus avec nous aujourd'hui. Je continue à penser beaucoup à eux. Merci à tous !" Impossible is nothing, hein Leo ?




  • L'équipe du week-end Elle est là, l'équipe sensation du moment. Et heureusement, serait-on tenté de dire. Qualifié pour la Ligue des champions en début de saison en sortant Naples au tour préliminaire, Bilbao n'a ensuite plus rien montré. Ou plutôt si : des erreurs monumentales et très coûteuses, comme cette défaite 1-0 à domicile contre Grenade suite à une bévue d'Iturraspe, caractéristique des lacunes basques. Dès lors, sa probante victoire contre l'Espanyol Barcelone ce vendredi (3-1) est un événement. Cela fait maintenant quatre journées que la troupe d'Ernesto Valverde n'a plus connu la défaite en Liga (trois victoires et un nul). Désormais onzièmes, les Leones pointent à six points des places européennes. Le secret de la réussite est-il dans la pelote d'avant-match ?

  • Le Don Quichotte du week-end À force de claquer but sur but depuis ses 17 piges pour le même club, Lionel Messi allait bien finir par devenir meilleur buteur de l'histoire de la Liga. Bah voilà, c'est fait depuis le carton du Barça infligé à Séville (5-1) et son triplé magnifique. Au cœur de rumeurs l'envoyant en Angleterre cette semaine, le quadruple Ballon d'or a donné sa réponse au Nou Camp contre un adversaire potentiellement dangereux. Porté en triomphe en pleine rencontre, La Pulga a ensuite publié un mot plein de tendresse sur Facebook, accompagné d'une vidéo : "Quand j'ai marqué ce but, mon premier en Liga, je n'imaginais pas pouvoir battre le record et encore moins celui du grand Telmo Zarra. Aujourd'hui, j'y suis parvenu grâce au soutien de très nombreuses personnes qui m'ont aidé pendant toutes ces années. Le record est pour eux tous, merci d'avoir toujours été avec moi. Il est aussi pour tous ceux qui m'ont soutenu et qui ne sont plus avec nous aujourd'hui. Je continue à penser beaucoup à eux. Merci à tous !" Impossible is nothing, hein Leo ?




  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant