Le Barça et le Real se répondent du tac au tac

le
0
Le Barça et le Real se répondent du tac au tac
Le Barça et le Real se répondent du tac au tac

Vite à l'abri d'un couac grâce à deux débuts de match canon, le Real Madrid et le FC Barcelone poursuivent leur duel à distance pour l'obtention du titre de champion d'Espagne.

Real Madrid 4-1 Séville

Buts : Nacho (10e), Cristiano Ronaldo (23e, 77e) et Kroos ( 84e) pour le Real / Jovetic (48e) pour Séville.

Las Palmas CF 1-4 FC Barcelone

Buts : Pedro Bigas (63e) pour Las Palmas / Neymar (25e, 67e, 71e) Luis Suárez (27e) pour le Barça.

Un goût de vacances, des palmiers, des cocktails, du soleil... Même si Barcelone est déjà une destination estivale en soi, les Îles Canaries sont celles qui font passer un cap un peu plus exotique, à se détendre sur le sable fin, raquette de plage en main et prêt à passer du bon temps. Du temps, Luis Suárez n'en gaspille pas. Déjà passeur décisif pour son compatriote Neymar deux minutes plus tôt, l'un des meilleurs attaquants de la planète s'offre cette fois une réalisation dans la pure tradition du chasseur de buts. Une passe en profondeur pour le servir, une fixation du gardien et un piqué subtil pour boucler le suspense. La vingt-septième minute de jeu vient de passer, le Barça mène de deux buts et depuis la capitale espagnole, le Real Madrid comprend bien qu'il faudra remporter le championnat par ses propres moyens. Et des moyens, les Blancos en détiennent à foison.

Nacho le malin


La moitié royale de la capitale espagnole en bouillonne d'impatience. Cela fait maintenant cinq longues années que les Merengue attendent de pouvoir enfin récupérer la couronne du roi d'Espagne. Chef d'orchestre de ce Real taille patron, Zinédine Zidane opte pour une petite rotation d'effectif avec Benzema, Casemiro, Modric et Isco sur le banc. Un choix plutôt osé, puisque son vis-à-vis vient au Santiago-Bernabéu pour gagner, son billet qualificatif pour la C1 n'était pas encore assuré. Qu'importe, le Real utilise tous les moyens possibles pour faire la différence, et Nacho profite d'un flottement de la défense sévillane pour surprendre

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant